Poster un commentaire à la suite de l'article...

samedi 8 novembre 2008

Entretien avec le Professeur Charles Sultan

Charles Sultan est Professeur en Endocrinologie Pédiatrique au CHU de Montpellier, chef du service d’hormonologie, responsable du groupe INSERM « Pathologie moléculaire des androgènes », représentant français du projet européen « Environnement et santé de l’homme ». Il a déjà rédigé plusieurs travaux (...)

En réponse à...

Logo de Catherine Declis
samedi 8 novembre 2008 à 10h31 - par  Catherine Declis

En 2003, le Professeur Charles Sultan mettait en évidence les conséquences des pesticides sur les malformations génitales des enfants
http://www.pesticides-etudes.mdrgf.org/2003_03_01_lespesticides_archive.html

Au jour d’aujourd’hui, ses propos sont au delà de l’alarmant

Les enfants qui naissent ont en mémoire la trace de 250 produits toxiques parmi les 1000 recensés et le méconium du nouveau né comporte déjà 50 produits toxiques

Ces enfants sont malades dès la naissance et leur état ne fera qu’empirer avec la mise en contact des produits durant leur vie, conduisant à des atteintes neurologiques, malformations génitales, des pathologies majeures et fulgurantes

Nous en voyons déjà les effets qui ne feront que s’amplifier et n’épargneront absolument personne

Mais jusqu’où faudra-t-il donc aller et enfin considérer en priorité ce qui en est vraiment une, le respect de la vie ?

C’est dorénavant une question de temps plus que de politique ou d’argent, et ceci dès maintenant, par respect pour les enfants face auxquels ceux qu’on dit adultes et grands se montrent totalement irresponsables et incohérents

Bonne journée pour tous,

Catherine.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?