Poster un commentaire à la suite de l'article...

jeudi 6 décembre 2007
par  Jean Dornac

L’Académie de Médecine prescrit l’euthanasie sociale des fibromyalgiques

Par les temps qui courent, et de plus en plus, ceux qu’on nomme ou qui se nomment eux-mêmes des « élites » sont des gens qu’il ne faut surtout pas suivre si l’on tient à soi… Ceci, je le constate et déplore dans tous les domaines : Politiques, bien sûr ; économiques, évidemment ; médiatiques, bien (...)

En réponse à...

Logo de kiboa
jeudi 6 décembre 2007 à 14h49 - par  kiboa

Bonjour Jean,

Et bien ! bravo ! Quelle analyse ! En espérant qu’il y aura une suite à votre article ! Cela fait plaisir de lire un texte aussi bien décortiqué, et qui remet les pendules à l’heure ! Et quelles argumentations !

Et puisque l’Académie persiste dans ses erreurs, j’ai noté en ce qui concerne la(les) dépression(s) ceci :

1. « Des auteurs ont cependant envisagé que certains syndromes fibromyalgiques puissent être des états dépressifs « masqués » à expression douloureuse » )

Vous savez de quoi je souffre. Il aura fallu plus de quinze ans pour que soit reconnu enfin, cette saleté de dépression saisonnière, qui fait partie des dépressions réactionnelles récidivantes. Je suis passé par tous les stades possibles de l’Académie psychiatrique. J’ai été tour à tour border line ! névropathe ! pour ensuite devenir « proche du registre psychotique » ! J’ai évité de justesse le titre de schizophrène grâce à Marie-Paule Belle ! Mais pas de chance, j’ai fini toxicomane ! pour la simple et bonne raison, que j’ai utilisé des morphiniques dument délivré par un médecin à une lointaine époque qui savait parfaitement le calvaire que peuvent endurer les dépressifs dans leurs corps. Je continue aujourd’hui, car il n’y a que ces remèdes qui me soulage. Le terme « expression douloureuse » est rarement pris en considération. Un imbécile de l’Académie - que je ne suis pas retourné voir - ! m’a dit un jour :« chez vous, c’est dans la tête que ça se passe ! ». Quel diagnostic extraordinaire quand on vit en dépression ! Bon sang ! Et ce n’est pas parce que « c’est dans la tête » qu’il faut laisser les gens souffrir ! Il faut savoir, que dans une dépression, LE CORPS SOUFFRE PARFOIS ABOMINABLEMENT.

2. « (...) De plus, si les syndromes dépressifs abaissent le seuil de la douleur, il n’a pas été noté dans les dépressions la présence de points douloureux particuliers à la pression. »

Ça, c’est de la médecine de bas étage. Oui, dans une dépression, il y a parfois pour ne pas dire souvent des points douloureux à la pression, des névralgies épouvantables. Et les antidépresseurs ne font rien à l’affaire. La prise en compte de la douleur dans une dépression est très rare. Pourtant un certain Kouchner, il y a longtemps de cela, avait dit qu’il était intolérable de laisser souffrir les gens !

3, « L’amitriptyline, antidépresseur tricyclique, est employée depuis le début des années 80, non pour sa propriété d’antidépresseur, mais en raison de son effet possible sur les troubles du sommeil, la fatigue, les troubles de l’humeur que manifestent souvent les fibromyalgiques. La justification actuelle d’emploi de ce médicament et des produits de la même classe est leur action modulatrice de la douleur au niveau des centres nerveux et non leur effet antidépresseur. »

Ça c’est de l’info ! Je comprends mieux pourquoi à une époque traité par cet antidépresseur avec une dose de cheval – 270 mg/ jour, sans compter les anxiolytiques – je n’avais aucune amélioration. Mais il faut bien des cobayes pour tester les bienfaits des labos ! Quant à soulager la douleur, et bien, rien du tout ! Par contre, pour le sommeil impeccable ! Plus de problème. J’ai hésité entre finir poireau ou carotte ! Inouï !

Je vous souhaite ainsi qu’à tous ceux et celles qui souffrent de fibro, beaucoup beaucoup de soulagement, de tendresse et d’amitié.

Grosses bisous. Avec Fraternité

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?