Cesare Battisti arrêté au Brésil

lundi 19 mars 2007
par  matthieu
popularité : 1%

Reprise d’une brève de l’AFP.

PARIS (AFP) - Cesare Battisti, ex-activiste italien d’extrême gauche en fuite depuis 2004, a été arrêté dimanche au Brésil, a-t-on appris de source judiciaire.

"Nous confirmons l’arrestation aujourd’hui (dimanche, ndlr) au Brésil de Cesare Battisti", a déclaré une source judiciaire, corroborant une information parue sur le site internet du Figaro.

Selon lefigaro.fr, Cesare Battisti a été interpellé dimanche à la mi-journée (heure française, ndlr), dans un hôtel de Copacabana à Rio de Janeiro par la police brésilienne sur la base d’informations et en présence de la police judicaire française.

L’un des avocats français qui l’a défendu, Me Irène Terrel, s’est dit "catastrophée" en apprenant la nouvelle de l’arrestation de Cesare Battisti. L’avocate parisienne n’a pas souhaité faire d’autres commentaires "pour l’instant, en attendant d’en savoir plus", a-t-elle dit.

Ex-dirigeant du mouvement des "Prolétaires armés pour le communisme" (PAC), Cesare Battisti a été condamné à perpétuité en 1993 en Italie pour quatre "homicides aggravés" commis en 1978-1979.

Réfugié en France pendant une quinzaine d’années, il a entamé une carrière d’auteur de romans policiers et travaillait comme gardien d’immeuble dans le IXe arrondissement de Paris.

Arrêté en février 2004 en France à la demande de la justice italienne, Cesare Battisti a été écroué plusieurs semaines avant d’être remis en liberté. Il avait alors reçu le soutien d’écrivains français et de militants de gauche.

Menacé d’expulsion vers l’Italie, il est passé dans la clandestinité en août 2004.

Selon l’édition en ligne du quotidien, l’Office de la direction centrale de la police judiciaire, chargé des personnes en fuite, avait appris il y a un mois que Cesare Battisti devait être contacté par une personne envoyée par son comité de soutien, notamment pour lui remettre de l’argent.

Les polices brésilienne et italienne ont été informées par la police française. L’intermédiaire, une femme dont seul le prénom était connu, a été retrouvée grâce aux recoupements de fichiers. Elle aurait voyagé vers Rio sous son nom de jeune fille. Elle a été arrêtée avec Battisti à 08H00 heure locale, selon le journal.


Vous pouvez toujours signer la pétition de soutien à Cesare Battisti :

Nous n’acceptons pas que Cesare Battisti ou tout autre réfugié italien soit extradé. Ignorant une décision antérieure qui avait refusé, en 1991, l’extradition de Cesare Battisti et qui était revêtue de l’autorité de la chose jugée, déniant à ce dernier le droit à un procès équitable car il ne sera pas rejugé en Italie, l’avis de la Chambre de l’Instruction, du 30 juin 2004, atteste d’une justice rendue sous influence. À l’inverse de ceux qui poursuivent d’une vindicte acharnée une poignée d’hommes et de femmes qui ont reçu asile en France, nous entendons que notre pays ne renie pas la parole donnée et respectée par tous les gouvernements, de droite comme de gauche, depuis 1985.

Quels que soient les obscurs motifs qui conduisent le gouvernement à vouloir renier les engagements pris et à violer la règle de droit, nous sommes attachés au respect d’une éthique sans laquelle la politique n’est plus la gestion de la cité des Hommes mais l’exercice injuste du pouvoir.

Nous n’avons pas d’autre légitimité à faire entendre notre voix que de partager ces valeurs que les peuples ont forgées tout au long de leur histoire afin d’échapper à l’arbitraire des États et de protéger la dignité de chacun.

C’est pour cela que nous ne laisserons pas faire ce qui serait une violation des principes les plus fondamentaux de la République.

Nous appelons les citoyens à se mobiliser et à créer partout en France des comités contre l’extradition de Cesare Battisti et de tous les réfugiés italiens.

Nous demandons que la parole de la France ne soit pas trahie. C’est au Président de la République, gardien de cette parole et garant des principes de notre pays, qu’il incombe de les faire respecter.

Signer en ligne

Visiter le site Liberté pour Cesare Battisti


Commentaires

Logo de Dona Quichotta
Cesare Battisti arrêté au Brésil
jeudi 22 mai 2008 à 22h31 - par  Dona Quichotta

cher Matthieu, je suis une des rédactrices sur le site Altermonde, et j’ai écrit un poème pour Cesare BATTISTI début 2005.
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article5558

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Mon train j’y tiens

jeudi 19 avril

Informer

lundi 8 février 2016

Le Liban boycotte le salon du Livre

jeudi 28 février 2008

Le ministre libanais de la Culture annonce que son pays boycottera le Salon du livre de Paris, en raison de la participation d’Israël, invité d’honneur de cet événement prévu du 14 au 19 mars.

Une dépêche de l’Agence France Presse indiquait mercredi :

"Le ministère de la Culture va s’abstenir de participer (au Salon du livre) cette année, pour protester contre la décision des organisateurs de nommer Israël comme invité d’honneur à l’occasion du 60e anniversaire de (la) création" de l’Etat hébreu, a annoncé le ministre Tarek Mitri dans un communiqué.

europalestine.com