Vaccin hépatite B sur saccharomyces cerevisae & anomalies de la construction OGM

mardi 19 février 2008
par  Dr Marie-Hélène Groussac
popularité : 1%

Le 12 janvier 2008

Dans « PATHOLOGIES DES OGM » du 02 juillet 2007, dans « OGM & ACIDES AMINES ; EXEMPLE DE LA VACCINATION HEPATITE B PAR HBS OGM » du 10 septembre 2007 et dans « OGM, GLYCOSYLATION & ACIDES AMINES » du 28 septembre 2007, j’ai évoqué les deux anomalies que présentent la protéine HBs de la construction OGM sur levure Saccharomyces cerevisae.

La première est l’absence de glycosylation annoncée par les laboratoires sans, précisent-ils, modification de l’immunogénicité, c’est-à-dire de la synthèse d’anticorps en réponse par l’organisme receveur. La seconde découle d’une recherche en forme d’enquête de police qui aboutit à un second mécanisme, à savoir la présence de variants d’acides aminés correspondant au code génétique dans cette protéine. De la même manière, le tryptophane OGM, qui avait entraîné des complications incurables et des morts, présentait aussi une variation isomérique du L-acide aminé, anomalie non suspectée par les chercheurs.

Dans « Vaccin hépatite B & acides aminés variants toxiques » du 29 décembre 2007, j’ai tenté d’aborder le rôle possible des acides aminés variants dans certaines pathologies, en lien avec la vaccination contre l’hépatite B, chez le receveur. Mais l’absence de glycosylation de la levure qui, normalement glycosyle plus que nous, laissait entrevoir une souffrance de cette levure OGM, une pathologie en quelque sorte. C’est ce que j’ai évoqué dans l’article du 04 octobre 2007, « PROTEINES DE CHOC THERMIQUE (HSP) et TRAITEMENTS DES VACCINS HB OGM ».

Est-il possible de relier les deux types d’anomalies chez la levure OGM ? Oui, car les glycosylations sont des N-glycosylations, qui débutent dans le reticulum endoplasmique puis sont modifiées dans l’appareil de Golgi. Cette greffe est effectuée sur l’asparagine, qui n’est pas un acide aminé essentiel pour l’Homme. En dehors de variants isomériques des L-acides aminés utilisés, via la fixation sur des ARN de transfert, possibilité que la science devrait étudier, il existe une seconde possibilité qui est la modification sous l’effet d’un stress, et la construction OGM en est un pour la levure, par des enzymes cytoplasmiques, d’acides aminés dans les protéines néoformées issues de la synthèse ribosomale.

Aussi, il devient logique de penser que l’asparagine subit ce type de modification par les enzymes cytoplasmiques, ce qui entraîne sa perte de fonction secondaire, à savoir la fixation de radicaux glycosylés. C’est donc la variance de l’acide aminé qui entraîne la perte de la glycosylation, cqfd !

Docteur Marie-Hélène GROUSSAC


Commentaires

Vaccin hépatite B sur saccharomyces cerevisae & anomalies de la construction OGM
mardi 4 mars 2008 à 17h38

Bonjour,
Je cherche à réaliser un reportage sur les vaccins impliquants des OGM.
En existe-t-il ?
Je travaille pour France 3 en région Midi-Pyrénées.
Pourrions-nous en discuter par téléphone : 06 84 80 69 43. Merci de votre réponse.
Pascale Conte

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Annulation essais OGM de 2006

dimanche 30 novembre 2008

La Confédération paysanne vient enfin de se voir notifier à la suite des
recours déposés par le syndicat et d¹autres intervenants l¹annulation par
des arrêts successifs du Conseil d’État dans les dernières semaines de
toutes les autorisations d’essais OGM accordées en 2006.

Ainsi, Biogemma, Monsanto, Pioneer et Syngenta ont semé en 2006, 2007 et
pour certains en 2008 des essais aujourd’hui dépourvus de base légale.

Plus d’infos :
confederationpaysanne.fr

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire