Mes provençaux...

lundi 17 décembre 2007
par  Leina
popularité : 1%

Que l’on ne me reproche pas de ne pas les aimer.
Je les aimais avant d’arriver en Provence. Depuis 30 ans, je les aimais à distance.
Maintenant, je les observe de près. Peut-être, ne devrai-je pas ?
Il faut dire, et je n’y peux rien, j’ai tout le loisir d’observer, d’entendre...
Ce n’est pas ma faute, si j’ouvre la fenêtre. Dehors, il fait si chaud...
Ceci dit, la fenêtre fermée n’y changerait pas grand-chose. Ce n’est pas ma faute, si le soleil, ici, chauffe plus qu’ailleurs, enfièvre les esprits....
Donc fenêtre fermée, yeux fermés, je les vois, je les entends bruyants, exhubérants.
— Mais tu aimes tout cela, alors pourquoi te plains-tu ?
— Je ne me plains pas, je constate avec bonheur, avec malice, la joie de vivre des Provençaux..

Joyeux Noël à tous,

Leina


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois