Fibromyalgique et Princesse au petit pois

jeudi 20 décembre 2007
par  Chantalchat
popularité : 1%

L’héroïne de ce conte, qui a bercé mon enfance, devait être fibromyalgique. Un petit pois sous de nombreux matelas et le lendemain matin, la princesse était pleine de douleurs.

Pour nous, c’est chaque matin que nous nous levons pleines de douleurs.

Il faudrait que nous vérifiions si personne n’a glissé un petit pois sous notre matelas.
Nous sommes peut être de sang royal sans le savoir !!!
Notre sang est peut être très spécial !!!
C’est peut-être la raison pour laquelle la recherche ne découvre rien dans nos analyses, nous sommes un groupe à part, une race qui n’existe plus.

Je dois sûrement être une princesse au petit pois, c’est certainement pour cela que je souffre autant.

Douleurs : Ma peau est hyper sensible, je ne supporte pas une étiquette de vêtement, cela me démange à outrance, je finis par me gratter au sang.
Douleurs : Une personne qui effleure ma peau, je fais un bond, pour moi c’est l’équivalent de décharges électriques..
Douleurs : L’eau de la douche est pour moi un lancement de poignards.
Douleurs : Une bouloche dans mon sous vêtement, cela prend des ampleurs incommensurables.
Douleurs : Une peluche collée sous la plante de pied, je peux passer des heures à chercher un caillou dans ma chaussure.
Douleurs : Un pli sur le drap du lit et je ne dors pas de la nuit.
Douleurs : Un oreiller trop dur, mon cou est endolori pour plusieurs jours.
Douleurs : Un matelas mal adapté, son choix est aussi tout un poème pour que mon corps ne soit pas broyé après une nuit.
Douleurs : Le choix d’une chaussure devient un parcours du combattant, sinon c’est la colonne vertébrale qui se révolte.
Douleurs : Assise oui mais pas sur n’importe quelle chaise, le coccyx me rappelle à l’ordre et la douleur monte jusqu’à la nuque en très peu de temps.

La liste des douleurs en rapport étroit entre un matériau et le contact avec ma peau et mon corps pourrait être plus longue mais je ne veux pas devenir lassante.
De plus, je suis habituée aux douleurs, ma vie est faite de douleurs jour et nuit depuis pas mal d’années. Cela fait partie de moi. Un moment sans douleurs et quelque chose me manque,

Je vous dis que je dois être une princesse au petit pois !!!
C’est la seule explication du pourquoi je souffre autant !!!

Mieux vaut en rire qu’en pleurer

Petit délire d’une fibromyalgique sur la douleur


Commentaires

Logo de kali
Fibromyalgique et Princesse au petit pois
mardi 4 novembre 2008 à 22h11 - par  kali

Une expérience positive : système alimentaire Seignalet : sans lactose et sans gluten.
Fibromyalgique faites évaluer votre intolérance à ces substances.
Grandeur réelle : une connaissance fibromyalgique depuis plusieurs années est sortie de cette sale affaire avec le mode de nutrition Seignalet Cf : "Alimentation : la 3eme médecine". Voir aussi le site "Seignalet". Après avoir été "traitée" des années au centre antidouleur de Bordeaux sans évolution positive, en qq mois d’un nouveau système alimentaire elle a vu ses douleurs décliner , puis disparaitre, mais elle doit conserver le système alimentaire préconisé. Le centre antidouleur a fait des test a postériori de la disparition des douleurs : elle était intolérente au gluten et au lactose. Qu’on se le dise. CS

Logo de Catherine Declis
mardi 4 novembre 2008 à 23h47 - par  Catherine Declis

Je me permets de vous remercier pour votre témoignage

Effectivement, le régime apporte une amélioration pour beaucoup de fibromyalgiques, parfois malheureusement de façon éphémère, s’avérant toutefois encore insuffisant pour d’autres cas sévères

Le paramètre de médiocre qualité de l’alimentation a fini au cours des générations à faire que nos organismes ne sont plus aptes à assimiler une mise en contact avec des produits toxiques utilisés ce jour, notamment dans les secteurs de production alimentaire : pesticides, engrais, OGM...
La source de l’intolérance se situe plus ici que dans le produit originel, et le corps a fini par rejeter l’ensemble et bien souvent développer une maladie auto immune

Ceci par le simple fait que, et ce ne sera que pire si rien n’est fait dès à présent, un enfant naissant aujourd’hui comporte déjà la mémoire de traces de 250 produits chimiques dans son corps via le cordon ombilical

Ce phénomène se voulant de plus transgénérationnel, cela laisse supposer l’état de santé des générations à venir

Les expositions futures durant la vie ne feront qu’aggraver sa condition de santé de plus en plus rapidement et intensément par effet de potentialisation, avec myriade de nouvelles maladies émergentes au fil des générations, tant que la procréation demeure encore possible

Et la fibromyalgie n’est pas la pire des manifestations liée à ce que l’on peut dorénavant appeler crime contre l’humanité dont nos enfants seront en plein droit de tous nous accuser d’avoir continué à valider et alimenter un système totalement irresponsable et meurtrier par notre simple façon de se comporter et bêtement consommer en personnes conditionnées et manipulées, ainsi encourager à produire des produits empoisonnés que l’on continue encore à ce jour à avaler

Avec ma sympathie,

Catherine.

Logo de fibrococo
Fibromyalgique et Princesse au petit pois
jeudi 8 mai 2008 à 11h58 - par  fibrococo

Bonjour Princesse au petit pois...comme moi...serions cousines ?... c’est rigolo car il y a quelques années c’est ce que je disais aussi. Mêmes symptômes mêmes douleurs, je suis fibromyalgique depuis l’enfance...extra terrestre le climat ici bas n’est pas conçu pour nous.
amicalement

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Annulation essais OGM de 2006

dimanche 30 novembre 2008

La Confédération paysanne vient enfin de se voir notifier à la suite des
recours déposés par le syndicat et d¹autres intervenants l¹annulation par
des arrêts successifs du Conseil d’État dans les dernières semaines de
toutes les autorisations d’essais OGM accordées en 2006.

Ainsi, Biogemma, Monsanto, Pioneer et Syngenta ont semé en 2006, 2007 et
pour certains en 2008 des essais aujourd’hui dépourvus de base légale.

Plus d’infos :
confederationpaysanne.fr

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire