Rumsefeld proprio du Tamiflu

jeudi 27 octobre 2005
popularité : 2%

Le très conversé et critiqué secrétaire d’état à la défense américain Doland Rumsfeld est un dirigeant de la firme qui a inventé le Tamiflu, l’unique remède connu à ce jour pour lutter contre la grippe aviaire qui avance lentement mais sûrement !

Reçu d’Abdelkarim Chankou

Le très critiqué Donald Rumsfeld est bien un dirigeant du laboratoire californien Gilead, inventeur du Tamiflu, l’unique remède connu à ce jour pour lutter contre la grippe aviaire qui avance lentement mais sûrement. En effet, des études cliniques ont montré, selon le groupe suisse Roche, que ce médicament est efficace contre la version asiatique du virus H5N1, qui a été détecté ces derniers jours en Roumanie et en Turquie.

Gilead a accordé en 1999 à Roche, moyennant royalties, un contrat de licence exclusif. Contrat que Gilead souhaite résilier désormais, officiellement pour permettre une production plus massive face à la crise mondiale de la grippe aviaire.

Curieux acte d’humanisme de la part de Gilead quand on sait que les firmes pharmaceutiques américaines ont toujours refusé d’autoriser la fabrication de médicaments génériques de lutte contre le Sida pour aider à combattre ce fléau dans les pays pauvres.

Plus bizarre encore : Un sénateur américain, le démocrate Charles Schumer, a menacé mardi de trouver « une solution législative » pour passer outre si Roche n’octroyait pas des licences à cinq sociétés américaines dans les 30 jours. Comprenne qui pourra !

D’autres part, si toute cette histoire se révèle être un gros canular, ce qui est fort plausible, Roche aura réalisé le chiffres d’affaires du siècle vu le volume élévé de commandes dudit médicament.

A signaler : au Maroc où le Smic mensuel est à peine de 120 euros, la boîte de quatre comprimés se vend au Maroc à 400 dirhams (environ 47 $ US).

Moralité : tout ça est très "tamiflou !"

Source Le détective marocain


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Sans papiers

mardi 3 juillet 2007

Selon le quotidien O Globo, les autorités brésiliennes ont infligé une amende à la compagnie Alitalia pour avoir transporté deux voyageurs sans papiers, arrivés à Sao Paolo le 9 mai dernier.

Le premier, connu sous le nom de Benoît XVI, s’appelle Joseph Ratzinger.
Le second, Tarcisio Bertone, est secrétaire d’Etat du Vatican.
Ni l’un ni l’autre n’avait songé à emporter son passeport.
O Globo ne précise pas si les deux clients d’Alitalia avaient subi le contrôle de sécurité au départ de Rome.

Les photos montrent pourtant, très distinctement, un objet métallique assez volumineux, en forme de croix, sur la poitrine de l’un et de l’autre.
Il serait étonnant qu’à leur passage le portique n’ait pas sonné.
A-t-on procédé alors à une fouille manuelle ?
Les longues robes des deux voyageurs - blanche pour le premier, noire avec une ceinture rouge pour le deuxième - devaient bien cacher quelque livre subversif.

Peut-être même le plus subversif de tous : celui qui invite à aimer ses ennemis, tendre l’autre joue et accueillir l’étranger, même sans papiers.

Transmis par Linsay

rougemidi.org

Martin Hirsch a des absences...

mercredi 27 juin 2007

Reçu de Daniel Deriot

Mercredi après midi, près d’une centaine de familles de mal logés de PARIS ont envahi un amphithéatre du Conservatoire National des Arts et Métiers,ou se déroulait un colloque intitulé "travailleurs pauvres et action sociale : nouvelle question sociale ? de l’impensé vers l’action..."Le Haut Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, M.Martin HIRSCH aurait dû conclure cette rencontre, mais il ne s’est pas déplacé.

Alors que se terminait le quatrième mini forum de ce colloque organisé par l’École Supérieure de travail Social de PARIS, près d’une centaine de familles ont envahi un amphithéatre du C.N.AM (Paris 3éme) et ont déployé une banderole sur laquelle l’on pouvait lire "Mal logés en colère, non aux expulsions ". Les manifestants souhaitaient attirer l’attention de M.HIRSCH qui n’est autre que l’ancien président d’EMMAUS FRANCE sur les conditions de logement que rencontrent un nombre croissant d’habitants de l’Ile de France.

Le tout nouveau haut Commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté ne s’est pas déplacé, il devait conclure ce colloque de deux jours qui a regroupé des étudiants, des chercheurs et acteurs de l’action sociale autour des thèmes de la nouvelle pauvreté, de la valeur travail et de la construction du lien social... Les participants ont néanmoins mis à profit la fin de ces deux jours pour nouer des liens avec les familles en difficultés qui entendaient faire droit à leurs revendications avec une certaine détermination.