Le tireur se porte bien, merci !

jeudi 18 avril 2019
popularité : 3%

Par Bernard Gensane

J’ai failli écrire, dans ma rage contre ce type, “tueur”. N’exagérons pas, même si, on ne le dira jamais assez, ce courageux représentant des forces de l’ordre avait visé la tête.

bernard-gensane.over-blog.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Témoignage vidéo éclairant

jeudi 29 novembre 2007
Villiers-le-Bel

dailymotion.com

Sur cette vidéo, un riverain, présent quelques minutes après la collision
entre la voiture des policiers et la moto des 2 jeunes, nous apprend
notamment que les policiers ont déplacé la moto et l’ont rapprochée des deux
corps.

La presse est pour l’instant muette sur ce témoignage qui fournit certains
détails importants.

L’aveu de Sarkozy

dimanche 18 novembre 2007

LE NON L’EMPORTERA LORS D’UN RÉFÉRENDUM SUR LE TRAITÉ « SIMPLIFIÉ »

Bruno Waterfield, le correspondant à Bruxelles du quotidien britannique The Telegraph révèle que Nicolas Sarkozy, devant un groupe de parlementaires européens réunis à huis-clos, a admis que « des référendums sur le nouveau traité européen étaient ‘dangereux’ et perdants en France, en Angleterre et dans d’autres pays. Il y a un gouffre entre les peuples et les gouvernements »

Parlant du référendum du 29 mai 2005, Sarkozy a dit que « La France n’était qu’en avance sur les autres pays dans son vote pour le NON. ». « La même chose arriverait dans tous les Etats membres si un référendum y était organisé », a-t-il ajouté. « Un référendum aujourd’hui mettrait l’Europe en danger. Il n’y aura pas de traité si un référendum a lieu en France, et il en va de même pour un référendum au Royaume-Uni. »