N’extradez pas Julian Assange !

samedi 13 avril 2019
popularité : 2%

To the government of the UK

Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité.

Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté. Cette persécution de Julian Assange, la persécution d’un éditeur pour avoir publié une information [2] au contenu véridique et clairement dans l’intérêt du public – et qui a d’ailleurs été republiée dans une série de journaux majeurs à travers le monde – est un danger pour la liberté de la presse, où que l’on soit, d’autant plus que les États-Unis affirment ainsi leur droit d’arrêter et de juger un non américain qui n’est pas sur le sol américain – et qui ne s’y trouvait pas non plus au moment de la publication. La sentence est connue d’avance : si ce n’est pas la peine de mort, alors ce sera la prison à vie dans un établissement de sécurité maximale, accompagnée de mauvais traitements comme ceux qu’a connus Chelsea Manning. La seule extradition de Julian Assange vers les États-Unis sonnerait aussi la mort définitive de la liberté de la presse en Occident.

Signez maintenant !

La courageuse nation de l’Équateur a offert l’asile politique à Julian Assange au sein de son ambassade de Londres il y a maintenant plusieurs années. Cependant, sous la pression des USA, le nouveau gouvernement a été clair sur son souhait de faire partir Assange de l’ambassade, le faisant tomber dans les mains de la police aussitôt que possible. Ils ont déjà restreint son accès à Internet et aux visiteurs, et lui ont coupé le chauffage, le laissant depuis plusieurs mois dans un état de désolation incroyable et glacial conduisant ainsi sa santé à décliner rapidement – au mépris des obligations auxquelles le Royaume-Uni doit se soumettre selon la Convention européenne des Droits de l’Homme. Par conséquent, nous demandons aux gouvernements de l’Équateur et du Royaume-Uni : n’extradez pas Julian Assange vers les États-Unis ! Garantissez-lui le respect de ses Droits humains, rendez son séjour à l’ambassade aussi supportable que possible, et permettez-lui de quitter l’ambassade vers un pays sûr, dès que les garanties qu’il ne sera pas arrêté et extradé seront réunies.

En outre, nous, électeurs de l’UE, encourageons les nations européennes à prendre des mesures proactives pour protéger un journaliste en danger. Le monde continue à vous regarder.

Signez maintenant !

internal.diem25.org


[2en anglais, theintercept.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Palestine, capitale Jérusalem

mardi 12 décembre 2017

BDS

mercredi 16 mars 2011

"Nous savons tous très bien que notre liberté ne sera pas entière tant que les Palestiniens ne seront pas libres"
Nelson Mandela