L’afficheur varois qui a décerné un "prix Benalla" au commandant Andrieux aurait été convoqué par la police

samedi 12 janvier 2019
popularité : 1%

Michel-Ange Flori, l’afficheur qui utilise ses supports pour exprimer ses points de vue. Photos docs

Michel-Ange Flori a annoncé avoir été convoqué au commissariat de Toulon pour s’expliquer sur ses messages affichés sur des panneaux publicitaires dans l’aire toulonnaise. L’afficheur varois s’est fait connaître en utilisant régulièrement ses panneaux publicitaires pour exprimer ses points de vue, notamment sur l’actualité.

Son dernier message, affiché dans l’aire toulonnaise, vise le policier mis en cause après que des vidéos de violences ont circulé sur les réseaux sociaux après la manifestation des Gilets jaunes, ce samedi à Toulon. Plusieurs plaintes ont été déposées et une enquête est en cours. L’officier de police s’est défendu de tout usage disproportionné de la force. Son avocat, évoquant "un contexte de tensions extrêmes", a produit une vidéo où son client est lui-même frappé par des manifestants.

"Liberté d’expression"

De son côté, Michel-Ange Flori a fait placarder des affiches sur lesquelles il attribue le "prix Benalla à Didier Andrieux commandant de police à Toulon". L’afficheur a affirmé ce mercredi avoir été convoqué au commissariat de Toulon pour s’expliquer sur cette publication. "J’ai répondu que je m’exprimais dans le cadre de la liberté d’expression et que je n’avais rien d’autre à déclarer", a indiqué l’afficheur contacté par Var-Matin.

Et d’ajouter : "Je suis quand même étonné qu’une vingtaine de policiers équipés de gilets pare-balles se trouvaient en bas de chez moi alors que j’avais accepté de répondre à la convocation téléphoniquement." Les sources policières contactées par Var-Matin restaient injoignables ce mercredi.

varmatin.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info