Ils vivent dans un autre monde...

lundi 21 mai 2018
popularité : 1%

Par Rosemar

Mon métier d’enseignante m’amène à côtoyer, tous les jours, des adolescentes et des adolescents... Et, j’en prends conscience, de plus en plus : ces jeunes vivent dans un autre monde que le mien... Je suis consternée, souvent, par leurs comportements : ils n’ont, même plus, la capacité d’écouter, de se concentrer en classe : la simple écoute leur demande des efforts surhumains.

Certains n’ont pas la volonté de prendre le cours, de s’intéresser aux textes étudiés en classe, certains s’accordent le droit de bavarder, comme si c’était une preuve de sociabilité. Certains vivent dans le paraître permanent : montres voyantes, tenues provocantes, certains se croient dans un salon de coiffure, se recoiffent, s’observent dans un miroir, ont l’œil rivé sur leur portable... Oui, ces adolescents vivent dans un autre monde : celui des apparences, du rire, de l’irrespect, de l’indifférence au travail des autres. Leur monde n’est pas le mien : cernés par les écrans, par internet, ils semblent obnubilés par les images et ils en oublient, parfois, la véritable réflexion qui exige recherches et attention. On perçoit, parfois, un manque de pudeur dans le comportement : ce sont des baisers très appuyés dans les couloirs du lycée, des attitudes provocantes...

Quels exemples ont-ils sous les yeux ? Sur internet, toutes sortes de sites douteux leur sont accessibles : pornographie, sexualité étalée, photos dégradantes... La valeur travail existe-t-elle pour eux ? On peut en douter, au vu de leur paresse, du laisser-aller dont ils font preuve... Certains se permettent même de renverser les valeurs, de mettre en cause le comportement de l’enseignant, de l’accuser d’être insultant, alors qu’eux mêmes bafouent les règles élémentaires du savoir-vivre... Soutenus par leurs parents qui voient en eux de petits anges, les adolescents d’aujourd’hui semblent avoir tous les droits et toutes les excuses pour mentir, sécher les cours, ne pas faire leur travail ! Mais vers quel univers de laxisme les pousse-t-on ? Est-ce rendre service à ces adolescents que de tout leur pardonner, de tout leur offrir sur un plateau ?

Pour ma part, je considère que ces adolescents doivent être recadrés : je n’hésite plus à sanctionner, exclure, chaque fois que les bornes sont dépassées... Mais, pour autant, même les sanctions ne semblent pas les émouvoir ou les impressionner : ils semblent indifférents et même, parfois, fiers de la punition qui les a frappés. Face à ces extra-terrestres, je me sens, quelque peu, démunie : confrontée à des problèmes de drogue, de laisser-aller, de refus de la discipline, j’essaie de survivre... et d’inculquer des règles de conduite à des jeunes qui semblent avoir perdu leurs repères. Oui, ces adolescents vivent dans un monde qui n’est pas le mien : je m’inquiète de leur insouciance, de leur inconscience.

Leur monde est celui de l’argent, des apparences, et aussi, celui du refus de la culture qui est, pourtant, si utile et indispensable : j’essaie de leur en montrer l’importance, mais j’ai souvent l’impression de ne pouvoir les atteindre...

rosemar.over-blog.com


Commentaires

Logo de Patrick MIGNARD
Ils vivent dans un autre monde...
lundi 21 mai 2018 à 06h25 - par  Patrick MIGNARD

Je me retrouve tout à fait dans cet article… alors qu’il y aura bientôt dix ans que j’ai pris ma retraite et n’était pas dans l’enseignement secondaire, mais dans l’enseignement supérieur.
J’ai vu la dégradation inouïe que décrit fort justement Rosemar,… et encore y avait-il à l’époque moins de téléphones portables et un internet moins développé. J’imagine ce que ça peut-être aujourd’hui. Ces jeunes ne sont pourtant pas directement responsables,… le monde pourri dans lequel ils vivent – et qui aussi le notre – les y incite. L’exemple donné par les politiciens est affligeant et incite à toutes les dérives : fric, corruption, non respect des valeurs,… Nous portons une écrasante responsabilité d’avoir laissé se poursuivre une telle dégradation… et c’est nous qui consciemment ou inconsciemment avons créé ce monde. Nous n’avons pas à en être fier et ne jetons pas la pierre – sans pour cela rester les bras croisés – à des jeunes qui ne sont finalement que le produit de notre incompétence et cécité.

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

HLM, des locataires blindés

jeudi 2 décembre 2010

Plus de 50.000 familles parmi les plus riches de France bénéficient d’un logement HLM.

Fin 2007, quelque 53 000 familles parmi les plus fortunées de France étaient logées en HLM, selon des chiffres de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, révélés par La Tribune. (Mais ne vous précipitez pas sur le lien : l’article est payant bien sûr ! Ces gens-là ont investi le net seulement pour faire de l’argent) 37 000 familles logent en Ile-de-France, dont 18 000 à Paris, et 15 000 en province. Elles gagnent 11 200 euros par mois avec un enfant ou 13 500 euros par mois avec deux enfants.

bakchich.info