Bachar Al Assad, BHL et les armes chimiques

lundi 16 avril 2018
popularité : 1%

Par Théophraste R.

1 - Tragique. Des avions, des navires de trois grandes puissances militaires envoient 105 missiles sur un petit pays déjà en ruines, 3 arrivent au but, ne tuent personne, mais pulvérisent les ateliers de fabrication des armes chimiques [1] et, tenez-vous bien, pas un gaz ne se répand, personne n’est asphyxié, preuve que les Syriens sont immunisés, parce qu’ils sont entraînés à en respirer, pour les supporter, comme nos apprentis CRS avec les gaz lacrymogènes pendant leur stage. Donc, ils ont des armes chimiques. CQFD.

2 - Comique. À la télé, BHL dit que « 193 pays ont signé la convention contre l’utilisation des armes chimiques, sauf 3, dont la Corée du Nord ». Le journaliste (distrait, fatigué, complice, vendu, macroniste, un peu c… ?) oublie de lui demander qui sont les 2 autres (Égypte et Soudan du sud) et pourquoi un quatrième, Israël, ne figure pas dans la liste des signataires. [2]

Théophraste R. (Auteur de l’essai : « La pensée du philosophe Jean-Baptiste Botul » et du pamphlet sans prétention : « Chemises blanches et tartes de même couleur ».

legrandsoir.info


[1Le ministre français des Affaires étrangères, l’ex-socialiste (sic) macroniste Jean-Yves Le Drian a affirmé qu’une « bonne partie de l’arsenal chimique a été détruite »

[2Parce que ce pays n’a jamais ratifié sa signature donnée en 1993


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015