Menus du printemps 2018

mardi 13 mars 2018
popularité : 1%


Par Anne Roumanoff

Menu Hallyday

Salade de prises de position contrastées à la crème médiatique
Poulette blonde enrobée de noir, sauce glacée de froide détermination
Méli-mélo de testaments et compotée d’avocats épicée aux honoraires salés
Carpaccio acide de famille recomposée et galette à partager au parfum doux-amer
Tisane de lassitude

Menu de la condition féminine

Éclosion de paroles libérées sur une fondue de prise de conscience
Porc sur le gril, flambée de plaintes et châtaignes réduites en purée
Inégalités salariales à l’ancienne ancrées dans une croûte d’habitudes
Sorbet d’espoir à la sauce Marlène

Menu socialiste

Tarte de débat soporifique au navet sans sel ni saveur
Évaporée d’électeurs à la sauce hollandaise
Gelée d’ennui incolore, gaufre électorale à la rose de Solférino

Menu des Républicains

Soufflé Wauquiez éparpillé dans un bouillon lyonnais
Pécresse d’Île-de-France au cannelé oublié de Bordeaux
Clafoutis de disparus, financier Fillon au coulis Nicolas

Menu parisien

Ravioles d’Hidalgo assaisonnées à l’émulsion de colère
Petit farci d’embouteillages à la parisienne et son gratin de Vélib’
Gâteau d’amendes salées, tarte aux prunes flambées au ras-le-bol général

Menu indien

Samoussa de charme macronien aux petits oignons
Curry de contrats au safran et sa réduction de déficit commercial
Diplomate au miel sirupeux servi avec son croustillant de petits câlins

Menu lepénien

Soupe à la grimace, vieux croûton rassis et son millefeuille de mémoires poivrées
Marinade sur le gril, sauce philippotte et estouffade de mises en examen
Crème brûlée de conflits familiaux, vacherin au cactus sauce Marion

Menu des réformes

Tournis de réformes annoncées et sa poêlée de confusions
Mixed grill de contestations variées, compression de cheminots mécontents
Farandole de concertations factices façon Édouard
Compote d’ordonnances acidulées et mousseline de conflits en tout genre

Menu macronien

Brouillade de médias conquis servie sur une communication maîtrisée façon pensée unique
Steack haché d’opposition éparpillée en puzzle, mélenchonnade de contestation réduite en purée
Pièce montée d’augmentations et croustade de contribuables caramélisés

Menu du PSG

Fricassée de cheville de Neymar,
Jus de tendon fragile à la brésilienne
Pigeon du Qatar saupoudré d’or et sa fondue d’argent parti en fumée
Crumble de déception à la crème madrilène

Menu du pouvoir d’achat

Soupe à l’oseille disparue et sa flambée de CSG au vinaigre des vieux déçus
Gigot de premiers de cordée et son évaporation d’ISF pour les gros légumes exilés
Sondages macroniens glacés en attente de résultats tangibles

lejdd.fr


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015