Julien Dray, un balourd prend la parole

mardi 16 janvier 2018
popularité : 1%

Par Fabrice Nicolino

Oh ! je ne plains ni ne plaindrai Julien Dray, politicien de seconde zone qui aura raté la totalité de sa vie. Quand je pense que je l’ai connu quand j’avais 15 ans, et qu’il était au lycée de Noisy-le-Sec, si proche de ma banlieue prolétaire ! Je le revois hurlant au mégaphone par une fenêtre de la mairie de Bondy, un jour que nous, jeunes délirants des environs, avions décidé de nous mettre en grève pour le Tchad, et contre « l’impérialisme français » qui envoyait là-bas des troupes.

Il me semble bien que, malgré ces si jeunes âges, je ne prenais pas au sérieux celui que nous ne nommions que Juju. Et ce n’était pas que tendresse. Ensuite, il aura milité à la Ligue communiste, et en a été viré en 1981. On dit qu’il aurait alors tenté de se vendre à la secte OCI, celle de Jospin et Mélenchon, mais que cela n’aurait pas marché. Heureusement pour lui, l’heure de la soupe sonnait. Il se rallie à Mitterrand, avec l’obsession d’être ministre – il ne le sera jamais, recalé qu’il fut par Rocard en 1988 et Jospin en 1997 -, s’acoquine avec Royal en 2007 et Hollande en 2012, sans que jamais il ne soit récompensé de ses beaux efforts. Fatalitas ! Heureusement qu’il lui reste les montres, lui qui ne gagnait avec madame que 15 000 euros par mois en 2009, et réclamait l’an passé 9 000 euros nets mensuels pour chaque député…

Pourquoi parler de lui, si peu intéressant ? Parce que, envisageant de prendre la tête du Parti Socialiste au prochain congrès des zombies, il a décidé tout soudain d’avoir une idée. Et quelle ! vous allez voir. Il demande que les GAFA – Google, Apple, Facebook, Amazon – versent à chaque Français atteignant 18 ans la somme de 50 000 euros. C’est tragique, tragicomique. Bien sûr, jamais les monstres n’accepteront, mais bon, faisons comme si. Chaque Français de plus de 18 ans reçoit 50 000 euros dans ce pays tel qu’il est. Combien d’appareillages électroniques de toutes sortes ? Combien de bagnoles ? Combien de vacances à Saint-Domingue ou à Bali ? Combien de week-ends à la neige ? Combien de fringues griffées ?

Ce pauvre garçon est incapable de seulement accorder une seconde à la crise écologique si éprouvante dans laquelle ses amis et adversaires, d’hier, avant-hier et aujourd’hui nous ont plongés, et tout ce qu’il trouve à proposer, c’est encore d’aggraver la situation. Juju, naufragé d’une génération.

fabrice-nicolino.com


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant