Soixante-huit euros d’amende, "ça fait cher la pause pipi" dans le Gard

mercredi 22 novembre 2017
popularité : 3%

Alors qu’elle stationnait sur un parking, à la sortie du village de Génolhac (Gard), une famille originaire de Bezouce (Gard) a été verbalisée par les gendarmes alors que le fils venait de soulager un besoin naturel "à l’abri des regards".

Une amende de 68 euros pour une pause pipi au bord de la route : c’est la mésaventure, rapportée par notre confrère de France Bleu-Gard-Lozère Hervé Sallafranque, qu’a connue une famille de la région nîmoise, près de Génolhac (Gard). Un jeune homme de 20 ans, originaire de Bezouce (Gard), a voulu soulager un besoin naturel sur un parking en pleine nature, en dehors du village, lorsque les gendarmes l’ont... verbalisé.

"Il y a quand même une aberration quelque part non ?"

Sa maman a raconté cette histoire avec humour à France Bleu-Gard-Lozère : "Ça fait cher la pause pipi, mais comment faire ? Il n’y a pas de toilettes à cet endroit. Il y en a dans le village, mais quand vous êtes sur la route, vous n’allez pas vous rendre jusque là-bas juste pour ça. Et quand vous voyez ce qui se passe à la Feria de Nîmes où les gens urinent n’importe où au milieu de la ville, il y a quand même une aberration quelque part non ?"

Si elle assure que la scène s’est déroulée dans un endroit à l’abri des regards, elle n’a pas eu les faveurs des gendarmes, une fois le PV reçu chez elle, malgré ses contestations.

midilibre.fr


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Corrida pouah !

mercredi 14 janvier 2015

La liberté selon Israël

jeudi 16 octobre 2008

Mahmud Hams, photographe palestinien de l’AFP, auteur d’un extraordinaire cliché montrant un missile tiré sur un groupe de maisons dans la bande de Gaza, n’a pu inaugurer l’exposition consacrée à son travail.

Malgré le visa délivré par l’ambassade de France en Israël et les certificats attestant que son voyage était pris en charge par l’AFP et la ville de Bayeux, il n’a pas été autorisé par les autorités israéliennes à quitter la bande de Gaza où il réside.

R.B. for NouvelObs