Mélenchon, l’insoumis en business class

mardi 26 septembre 2017
popularité : 1%


Par Anne Roumanoff

Tous les autres partis ont été anéantis par l’ouragan Macron, sauf moi ! Ils n’ont rien vu venir et ont été soufflés par la puissance de l’impact. À droite, à gauche, quel champ de ruines ! Groupes parlementaires réduits, électeurs éparpillés dans la nature, militants envolés… Les partis promettent d’engager des grands travaux : reconstruction, rénovation, refondation… Les mots sont pompeux mais la vérité est que, pour la plupart, ils n’arrivent même pas à se mettre d’accord sur le nom d’un architecte.

Mes anciens camarades du PS sont contraints de vendre leur siège de la rue de Solferino. Comme je l’ai remarqué judicieusement, le PS en ce moment m’évoque "un zoo dont les animaux se garderaient tout seuls". J’imagine déjà leur annonce sur Le Bon Coin : "Vends locaux historiques vides d’idées et d’énergie. Idéologie pas aux normes à refaire entièrement, organisation de l’espace à repenser. Joli potentiel si l’on aime les gros travaux."

Les Républicains, eux, se bouffent le nez avec cette question existentielle : "Wauquiez or not Wauquiez ?" Quant au FN, il nage en plein psychodrame façon Les Feux de l’amour : "Après l’abandon de Marion, Florian a quitté Marine qui prétend qu’elle s’en moque. Pourtant elle a du mal à faire le deuil de sa relation fusionnelle avec son ex-complice. Gilbert, Robert et Louis cherchent à réconforter Marine tandis que Florian, meurtri et amer, hésite à rejoindre Nicolas ou Laurent. Comment Florian se vengera-t-il de sa relation d’amour déçu avec Marine ? Va-t-il publier un livre de révélations croustillantes sur les dessous de leur histoire ? Créera-t-il un mouvement concurrent ? Marion va-t-elle renouer avec Marine maintenant que Florian est parti ? La suite au prochain épisode…"

Quand je vois ce chantier, je jubile ! Le seul à s’en sortir dans ce paysage politique dévasté, c’est moi, le Hugo Chávez de Marseille. Le meilleur ennemi public de Macron, c’est moi ! Don Melenchonne de la Canebière ! Le Robespierre 2.0 ! Pendant que les autres partis en sont encore à se lamenter, moi je relève les manches, j’anticipe, je bâtis. J’ai créé ma chaîne YouTube, bientôt je diffuserai une télé sur Internet pour délivrer la vraie parole de la révolution citoyenne sans dépendre du système médiatique inféodé à l’ordre établi. On m’a cherché des poux dans la tête parce que j’ai voyagé en first pour aller à La Réunion, mais je n’ai pas peur de le dire : être insoumis c’est vouloir la business class pour tout le monde ! Tous en classe affaires ! À bas la classe éco ! Viva la revolución !

D’après les médias à la solde des puissances de l’argent, ma marche contre le coup d’État social n’a pas été un immense succès. Mensonge ! C’est comme ma non-qualification pour le second tour des présidentielles. Manipulation ! Redressons la tête et chantons tous ensemble la nouvelle Marseillaise une casserole à la main :

"Allons enfants des Insoumi-i-is
Le jour des manifs est arrivé !
Contre nous de la Macroni-i-e
Le Code du travail brandi
Marchons, marchons
Que les patrons impurs
Aient peur de Mélenchon !
"

lejdd.fr


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015