«  Enculé, ordure ! » Philippe Poutou insulté par les flics

Welcome sur le plateau de France 2
dimanche 23 avril 2017
popularité : 1%

Par Hervé Prigent

Le départ de Philippe Poutou du plateau télé de France 2, jeudi soir, a été quelque peu mouvementé. Le candidat du NPA a été pris à partie par les policiers en charge de la sécurité. Violemment.

Déjà, à l’arrivée, l’accueil n’avait pas été des plus chaleureux pour Philippe Poutou et plusieurs membres de son équipe de campagne. Mais c’est en sortant que Philippe a dû essuyer des insultes. Homophobes, bien entendu. On ne pouvait s’attendre à rien d’autre de la part des forces de répression. En dépit de son statut très officiel de candidat, que certains plantons, semble-t-il, ne voulaient lui reconnaître à l’arrivée, il s’est fait insulté à la sortie : « on a besoin de nos armes », lui a-t-il été lancé, suivi de « enculé ! », « ordure ! ». Qu’il s’agisse des meurtres policiers que d’autres appellent bavures et qui finissent, généralement sur des non-lieux, de même que des positions de Poutou sur le désarmement de la police, il semblerait que les prises-de-position du NPA ne plaisent pas à tout le monde.

Un tel comportement révèle, une fois de plus, le caractère anti-démocratique de ces élections qui segmentent et saucissonnent entre « petits » et « gros  » candidats, candidats fréquentables et ceux qui ne le seraient pas. Se croyant tout permis par l’autorisation à abattre qui leur a été délivrée par le gouvernement et sa majorité, remontée par la dernière fusillade en date, la police a laissé voir, jeudi soir, de façon très révélatrice, ce qu’elle était. Si les flics en faction devant un bâtiment abritant les candidats à la présidentielle sont capables d’insulter l’un d’eux, on imagine comment interviennent leurs collègues dans les quartiers et dans les manifs, quand elle est confrontée à des jeunes et des travailleurs en lutte.

Voilà autant de raisons pour se préparer, encore plus conséquemment, aux combats à venir, là où d’autres rendent hommage aux forces de répression ou appellent de leurs vœux au rétablissement d’une police de proximité. Dans le cas du départ de Poutou du plateau, jeudi soir, ce n’est plus de la proximité ni du registre familier : c’est la réaction en mouvement.

(Crédit Photo : Martin Bureau/AFP)

revolutionpermanente.fr


Commentaires

Logo de Gromit
Prestige de l’uniforme...
dimanche 30 avril 2017 à 02h46 - par  Gromit

Déplorable mais pas étonnant : près de 60% des flics votent FN.
Voilà ce qu’est la police de notre pays aujourd’hui si chère à nos Sarkozy, Hollande, et leurs cliques ...

Logo de PHILIPPE
«  Enculé, ordure ! » Philippe Poutou insulté par les flics
samedi 29 avril 2017 à 15h04 - par  PHILIPPE

Absolument répugnant ! voilà ce qui nous attend si le pen passe !Réfléchissez bien.Je sais, nous n’avons pas vraiment de choix.

Site web : Fascisme en marche
Logo de Jepelia
«  Enculé, ordure ! » Philippe Poutou insulté par les flics
dimanche 23 avril 2017 à 11h19 - par  Jepelia

Les forces de police ne sont plus neutres. Mais peut-être ne l’ont-elles jamais été.
Combien de collabos gendarmes et police y avait-il lors de l’occupation allemande, entre 60 et 70% ?

Logo de Alexandre
samedi 29 avril 2017 à 16h59 - par  Alexandre

Policiers et gendarmes collabos d’un gouvernement pas vraiment à droite soumis à une dictature nazie pas vraiment à droite.
C’est pas droit tout cela, faudra retracer vos lignes.

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Corrida pouah !

mercredi 14 janvier 2015

La liberté selon Israël

jeudi 16 octobre 2008

Mahmud Hams, photographe palestinien de l’AFP, auteur d’un extraordinaire cliché montrant un missile tiré sur un groupe de maisons dans la bande de Gaza, n’a pu inaugurer l’exposition consacrée à son travail.

Malgré le visa délivré par l’ambassade de France en Israël et les certificats attestant que son voyage était pris en charge par l’AFP et la ville de Bayeux, il n’a pas été autorisé par les autorités israéliennes à quitter la bande de Gaza où il réside.

R.B. for NouvelObs