Chasse et fascisme

mardi 11 avril 2017
popularité : 1%

Par Gérard Charollois

Il est de bon ton d’invoquer, à tout propos et hors de propos, le fascisme à l’encontre de tel ou tel courant, parti ou individu. Or, en politologie, en philosophie et en éthique, les mots ont un sens précis qu’il convient de ne pas galvauder pour ne pas perdre la qualité de tout raisonnement.

J’affirme que la chasse Française sécrète des tendances ouvertement fascistes dans l’acception la plus fondamentale du terme. Bien sûr, à l’évidence, la chasse est un loisir de mort. elle s’exerce avec des armes dans un rituel quasi-guerrier. Mais cela ne suffirait pas à déterminer ce caractère fasciste. Dans nombre de régions, des groupements de chasseurs font régner la terreur, menacent les personnes, les biens publics et inspirent une crainte révérentielle à des politiciens sans courage et sans dignité, à des préfets réduits à ce que furent souvent les préfets dans les heures sombres de l’Histoire.

Contre la présence des ours dans les Pyrénées, des loups dans les Alpes, pour tuer le canard sauvage ou chasser à courre, des groupements manifestent de la violence verbale et parfois physique de sinistre mémoire. Certes, il serait faux de prétendre que tout chasseur est un nostalgique des hordes miliciennes qui endeuillèrent l’Europe au siècle passé. Mais, dans le monde cynégétique fermente un climat de violence, d’intolérance, de sectarisme et fleurissent des menaces contre les personnes qui ont l’unique tort de préférer la vie à la mort.

Je suis stupéfait devant la lâcheté des pseudo-démocrates qui n’osent pas dénoncer ce fascisme contemporain. Ils regardent ailleurs et préfèrent commémorer les Résistances d’antan qu’ils n’auraient pas faites que de voir les évidences du temps.

Gérard Charollois

ecologie-radicale.org


Commentaires

Logo de Gromit
Misère animale
lundi 17 avril 2017 à 20h01 - par  Gromit

N’ayons pas peur des mots, la chasse, la corrida, l’élevage, les combats de coqs et de chiens, etc... ne sont rien d’autre que du nazisme envers les animaux. Beaucoup refusent de le voir mais c’est pourtant la triste réalité. (Pour info : l’hécatombe est de 100 milliards d’animaux abattus par an).
Pour bien comprendre il suffit de lire le livre de Charles Paterson « Un éternel Treblinka ».
Après il suffit de visiter les blog de fédérations de chasse pour s’apercevoir qu’on a affaire à des psychopathes. (Honteusement choyés par nos dirigeants, n’est-ce pas Messieurs Macron, Fillon, Hollande,... ?)
Misère animale certes, mais aussi misère humaine.

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Protégez les loups

samedi 22 juillet

Protégez les loups
en vous promenant