Courir après un Corbillard ? Niveau cour d’école.

Allons ayons un peu le sens de l’Histoire qui est en jeu
mercredi 22 février 2017
popularité : 1%

Par Gérard Filoche

Il n’a pas pu s’empêcher. Comme dans une cour d’école. À quoi ça sert d’envoyer une lettre pour débattre et puis de dire que c’est avec « un corbillard » ? Voilà pourtant comment Mélenchon concluait sa lettre à Benoit Hamon :

« En t’adressant ces lignes j’ai le sentiment de répondre à une exigence de sérieux et de sincérité dans les relations politiques. Comme la majorité de notre peuple je n’ai plus aucune confiance dans les accords d’appareils entre partis politiques. Le mouvement « la France insoumise » s’est constitué sur un programme et une candidature qui le porte. Rien d’autre. Cela nous suffit amplement pour vouloir en convaincre le grand nombre. Mais s’il existe une possibilité que la trame essentielle de ce qui nous a regroupé puisse aussi fédérer des partis politiques de la gauche traditionnelle, je suis prêt à consulter les 250 000 personnes qui se sont personnellement engagées à mes côtés sur la proposition qui leur serait faite. » Mélenchon se disait donc « avec une exigence de sérieux et de sincérité » prêt à consulter ses sympathisants pour « fédérer des partis politiques de la gauche traditionnelle. » Et puis c’est soudain devenu : « Je ne vais pas m’accrocher à un corbillard » ? Ce n’est pas du niveau. L’Histoire appelle autre chose. Elle frappe à notre porte. Il s’agit de gagner ou de perdre les 23 avril et le 7 mai. Et ensuite du destin du pays.

La réponse « Je ne courrai pas après » n’est pas meilleure, elle n’est pas bonne non plus. Il faut absolument courir après l’unité. Il y a une obligation de résultat. Il y va du sort du salariat, de la gauche, de la France. Il faut batailler pour obtenir cette unité et ne pas perdre de temps. Car il y a eu trois semaines de perdues. Et il faut trancher avant le 17 mars. C’est possible, au Portugal, bel exemple, PSP et PCP et Bloc de gauche ont fait l’accord en quelques jours, quelques heures – alors que leurs divergences remontaient à plus de 40 ans. D’autant que dans sa première vidéo adressée à Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon avait dit qu’il n’y avait pas de divergences insurmontables puisqu’il déclarait que les positions étaient « voisines ». Ce que tout le monde sait parfaitement : trouver un accord sur le fond est même facile, en gardant ce qui unit et en écartant ce qui divise. Il suffit de se réunir 72 heures avec la volonté partagée d’aboutir et l’accord est fait.

Ce serait être la gauche la plus bête du monde que d’avoir la victoire à la portée de la main et ne pas s’unir alors que tout le permet. La preuve c’est que rien ne l’explique, ni ne le justifie. Dans les conditions électorales que nous connaissons, renoncer à prendre toute les initiatives possibles pour unifier la gauche Hamon, Jadot, Laurent, Mélenchon, ce serait prendre une bien grande responsabilité devant l’histoire. Ceux côté Mélenchon qui disent : « Hamon hors de question » et ceux côté Hamon qui disent : « Mélenchon hors de question » ont tort tous les deux, et c’est parce qu’ils sont incapables d’argumenter, incapable de justifier publiquement leur division, qu’ils jouent à la cour de recréation « corbillard, cadavre, courir après »… Et puis il y a ceux qui disent « c’est foutu ». Ils ont tort aussi, car il faut se battre jusqu’au bout et de toutes nos forces. L’enjeu est trop important pour renoncer. On risquerait de ne pas être au 2ème tour et ce sera un choix entre Le Pen et le fameux « blitzkrieg » prôné par un Fillon vengeur, 6 ordonnances en 3 mois de l’été 2017 pour casser tous nos Droits sociaux et toute notre résistance.

Enfin il y a ceux qui sont indignés que cette unité ne se fasse pas : qu’ils le sachent ils sont l’écrasante et absolue majorité de la gauche de ce pays. Et cette majorité des abstentionnistes ne se lèvera que pour l’unité réalisée. On le sait, en cas d’unité, les sondeurs donnent entre 26 % et 31 % au candidat commun qui arrive en tête dès le premier tour !

filoche.net


Commentaires

Logo de Gromit
Le PS ? on a déjà donné !
dimanche 26 février 2017 à 20h51 - par  Gromit

Gérard est certainement très sympa mais même s’il reste au PS deux ou trois personnalités respectables on ne peut pas diluer une nouvelle fois la "gauche" dans ce parti qui n’a pas hésité à fricoter avec Macron, le MEDEF, les banques, les émirs du Qatar, la FNSEA, le CAC 40, les places boursières et tous les autres responsables de la casse sociale.
C’est bien beau de faire la danse du ventre devant les électeurs quelques semaines avant les élections mais il aurait fallu agir un peu plus tôt !

Logo de huillet
Courir après un Corbillard ? Niveau cour d’école.
vendredi 24 février 2017 à 18h00 - par  huillet

Si vous aviez eu le courage des opinions que vous prétendiez avoir, il y a belle lurette que vous auriez quitté le P.S. et on n’en serait pas là . Je sens une certaine jalousie envers celui qui, pour rester fidèle à ses idées, a su le faire à temps . Pas joli, joli, la rancœur.....

Logo de Jepelia
Courir après un Corbillard ? Niveau cour d’école.
mercredi 22 février 2017 à 12h47 - par  Jepelia

Ce que Gérard n’a pas compris ou ne veut pas comprendre, c’est qu’il confond PS et Gauche.
Depuis plus de 25 ans, cela a changé et le PS continue la politique de la droite et du libéralisme à travers son soutient à l’Europe libérale et à la finance.
On pourrait même rajouter qu’il trace la route pour le FN avec ses lois liberticides.

Logo de Mister H
Courir après un Corbillard ? Niveau cour d’école.
mercredi 22 février 2017 à 09h17 - par  Mister H

Mr Filoche ce que vous avez peut être un peu de mal à admettre c’est que nombre de gens (dont je fais parti) vont sortir de l’abstention pour aller voter Mélenchon par ce que justement il n’y aura pas d’alliance avec les les tartuffes solfériniens. Pour ma part au moindre signe de rapprochement avec cette engeance malfaisante je continuerai sans hésiter mon jeûne d’isoloir. Par contre si vous aviez un minimum de cohérence entre vos propos et vos actes, vous devriez depuis longtemps avoir cessé de suivre ce corbillard.

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Indignez-vous !

jeudi 16 juin 2011