Ci-gît iTélé

jeudi 24 novembre 2016
popularité : 1%

Par Richard Sénéjoux

Un vaste champ de ruines. Après trente et un jours de grève, record dans l’audiovisuel depuis... Mai 68, les salariés sont exsangues. La rédaction est décimées : près d’une cinquantaine de journalistes s’en vont. Tout ça pour rien ou presque : Jean-Marc Morandini fait son retour à l’antenne, serge Nedjar, le directeur général, même flanqué d’un "directeur délégué à l’information", reste le patron de la rédaction.

La stratégie du pourrissement a été redoutablement efficace, dopée par l’inertie des politiques et du CSA. Vincent Bolloré peut savourer son triomphe : iTélé est morte. CNews, qui la remplace, sera une autre chaîne de télévision. "On continuera de faire de l’information en continu", jure la direction. Avec cette purge, c’est pour l’heure impossible. Mais la lutte des "iTélé", comme il y eu des "Conti" ou des "Goodyear", n’a pas été vaine : au-delà de l’immense sentiment de gâchis, elle a montré qu’on peut relever la tête face à un actionnaire brutal et tout-puissant. "Pour notre indépendance éditoriale, la défense de l’honnêteté et de la rigueur de notre travail", ont écrit les grévistes à l’heure de ranger les pancartes.

Et pour l’avenir et la crédibilité de toute une profession travaillant dans des médias appartenant à quelques milliardaires.

Télérama N° 3489 du 23 novembre 2016


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

L’Europe renonce à réguler les blogs

vendredi 26 septembre 2008

Rédaction en ligne
vendredi 26 septembre 2008

Le Parlement européen a rejeté l’idée de mettre de l’ordre dans le statut juridique des blogs, qui avait suscité un certain émoi chez les internautes.