Un point de non-retour : « Le changement est aussi nécessaire qu’impossible »

(Deutsche Bank)
jeudi 20 octobre 2016
popularité : 1%

Par Pierrick Tillet

Très intéressant rapport rédigé par un expert en produit dérivés de la Deutsche Bank, Aleksandar Kocic, sur la situation de crise actuelle. Sa conclusion est sans appel : la montée en puissance des “populismes” vaut condamnation à mort du système globalisé. La raison en est simple : pour Alexsandar Kocic, « le changement est aussi nécessaire qu’il est politiquement impossible. »

« Le problème sous-jacent vient de ce que les intérêts économiques sont devenus de plus en plus mondiaux alors qu’en politique, le pouvoir de décision est resté obstinément local et ne peut donc fonctionner efficacement au niveau planétaire. » Il y a, explique le stratégiste de la Deutsche Bank, un fossé de plus en plus béant entre les 1 % qui profitent de la globalisation et les 99 % qui en pâtissent. Or, « l’oligarchie de la globalisation », principale responsable de ce désastre, est incapable de fournir une réponse satisfaisante pour enrayer le ralentissement économique actuel et apaiser les traumatismes sociaux qui en résultent.

Un front commun contre l’oligarchie de la mondialisation

D’où l’émergence de forces politiques locales, de droite (Trump) comme de gauche (Sanders) s’opposant de plus en plus farouchement à l’oligarchie de la globalisation et aux politiciens “mainstream” dont la seule préoccupation est de maintenir un statu quo de plus en plus insupportable. Que ces derniers (Clinton) l’emportent encore lors de la prochaine présidentielle US ne fait juste que repousser l’échéance fatale, écrit Aleksander Kocic : dans quatre ans, le front populiste reviendra encore plus fort. Le problème, constate Aleksander Kocik, c’est que si ces forces populistes de droite et de gauche ne s’entendent pas sur les solutions pour venir à bout de la crise, elles font de plus en plus front commun pour ce qui devient leur priorité politique absolue : se débarrasser des oligarques de la globalisation et de leur foutu système.

Le lecteur comprendra que l’avertissement d’Aleksander Kocic vaut tout autant pour les États-Unis d’Amérique que pour la plupart des pays européens, France comprise.

Source de l’info : Zero Hedge (avec le rapport complet d’Aleksandar Kocik en anglais)

yetiblog.org


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Je suis (Charlie) sur écoute

dimanche 18 janvier 2015