Émission "Des paroles et des actes"

Les accusations mensongères de François Lenglet
jeudi 2 juin 2016
popularité : 2%

France 2, jeudi 26 mai 2016, le journaliste François Lenglet, face à Jean-Luc Mélenchon, déclarait à l’émission "Des paroles et des actes" « Evo Morales, président de la Bolivie, est aujourd’hui empêtré dans des scandales de corruption considérables. (…) C’est un corrompu. (…) La petite amie de Mr Morales, qui est la mère de son fils, a bénéficié de 500 millions de dollars de commandes publiques, allez m’expliquer que tout cela est normal ! ». Jean-Luc Mélenchon est présenté comme le soutien d’un « corrompu », afin de le discréditer.

Cette accusation de corruption a été lancée par l’ancien chef des services de renseignements boliviens (1989-1993) Carlos Valverde, reconverti en « journaliste », à la veille d’un référendum qu’il s’agissait de faire perdre au président Morales. Ce qui hélas a réussi. Mais une commission parlementaire bolivienne mixte a rejeté toute accusation de « corruption » à l’encontre du président bolivien. Le 11 mai, un article du Figaro rendait compte de cette affaire : « le Parlement bolivien a blanchi, hier, le président Evo Morales d’accusations de trafic d’influence en faveur de son ex-compagne Gabriela Zapata. Les parlementaires ont approuvé le rapport d’enquête d’une commission mixte selon lequel toutes les procédures d’attribution de contrats à l’entreprise chinoise CAMC se sont déroulées dans le cadre légal ». Le lendemain, un article de Paris Match confirmait les faits.

La déclaration de François Lenglet devant des millions de téléspectateurs, relève du délit de diffusion de nouvelles fausses (Délit de publication et diffusion de nouvelles fausses et de pièces fabriquées ou falsifiées, art.27 de la loi du 29 juillet 1881). L’ambassadeur de Bolivie à Paris a exprimé son indignation aux propos du journaliste de France 2. Il exige des excuses de la part de France Télévision. Il convient de poursuivre Monsieur Lenglet devant les tribunaux, pour diffusion de fausses nouvelles.

Nous dénonçons aussi d’autres manipulations d’informations effectuées par les journalistes de France 2. Au cours de cette même émission sont invités deux "citoyens ordinaires" pour témoigner et poser une question à Jean-Luc Mélenchon. Le boulanger et l’agricultrice nous sont présentés comme des gens du peuple, des travailleurs plutôt sympathiques. Ils défendent la loi El Khomri qui est selon eux une avancée pour les employés et les employeurs. On apprendra un peu plus tard que le boulanger a une belle entreprise de 20 salariés et qu’il est le fournisseur de l’Élysée ! Comment pourrait-il dire du mal de son meilleur client ? Quant à l’agricultrice qui cultive 150 ha de céréales, elle est vice-présidente des Jeunes Agriculteurs, on comprend qu’elle défende le système : son syndicat est associé à la puissante FNSEA et les céréaliers reçoivent de confortables aides de l’Union européenne !

Que conclure d’un service public qui combine mensonges et manipulations pour discréditer un homme politique, pour dénigrer toute opposition à la pensée unique et prendre les auditeurs pour des imbéciles ? Les « chiens de garde » sont toujours présents.

ms21.over-blog.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

L’Europe renonce à réguler les blogs

vendredi 26 septembre 2008

Rédaction en ligne
vendredi 26 septembre 2008

Le Parlement européen a rejeté l’idée de mettre de l’ordre dans le statut juridique des blogs, qui avait suscité un certain émoi chez les internautes.