Grenelle de l’environnement...

... position de la fédération France Nature Environnement à mi parcours
vendredi 10 août 2007
popularité : 1%

Reçu de Daniel Deriot

par Sébastien Genest
Président de France Nature Environnement

Mesdames, Messieurs, Chèr-e-s Ami-e-s,

Comme je m’y étais engagé, je viens vers vous de manière à vous informer de l’évolution des négociations préparatoires à la tenue du Grenelle de l’environnement, en octobre prochain et de la position de la Fédération France Nature Environnement .

I. France Nature Environnement a rendu public son cahier de propositions

Je tiens tout d’abord à féliciter l’ensemble des militant-e-s des associations affiliées à FNE, dont la Ligue ROC et la LPO - qui siègent aux côtés de la fédération dans les groupes de travail du Grenelle - qui a travaillé à la rédaction de notre cahier de propositions écrites, qui a été publié le lundi 23 juillet 2007.

Ces propositions sont à la fois ambitieuses et réalistes. Il ne s’agit pas d’une compilation de slogans mais bien d’une plate forme globale et cohérente de mesures concrètes qui ont pour but d’inverser sans tarder une tendance désastreuse pour la planète.

Ces propositions ont été rédigées dans l’idée que le Grenelle de l’environnement doit constituer, non un aboutissement mais bien le commencement d’un nouveau dialogue environnemental entre tous les acteurs concernés par la protection de la nature et de l’environnement (pouvoirs publics, patronat, syndicat, associations). Ce dialogue suppose que les associations représentatives et légitimes soient désormais considérées comme de véritables « partenaires environnementaux ».

Ainsi, nos associations ne devraient plus servir de caution, lors de vrais/faux débats publics, à des choix réalisés en amont et sans elles. Il faut qu’elles disposent de moyens de fonctionnement décents alors que les missions qui leur sont confiées sont toujours plus nombreuses : éducation à l’environnement, participation aux commissions administratives, information des élus et des citoyens, inventaires naturalistes, etc..

En ce sens, le rôle d’employeur des associations doit être reconnu de manière à ce que nos salariés, dont la compétence est grande, disposent de conditions de travail motivantes. De-même, il est important que le travail des associations soit, à l’avenir, placé sous le signe de l’échange, en amont des difficultés que nous affrontons, afin de garantir un vrai « dialogue environnemental ».

II. France Nature Environnement participe de manière constructive aux travaux du Grenelle de l’environnement

Il importe de noter que, de manière générale, les groupes de travail fonctionnent bien et que l’ambiance est cordiale et constructive, de l’avis de tous les participants.

Des précisions méthodologiques, relatives à l’issue du Grenelle, ont été apportées par l’Etat et nous entendons ne pas perdre de temps pour poursuivre les débats sur le fond et, notamment, sur nos propositions qui ont reçu un accueil favorable.

Il faut avoir à l’esprit que ce Grenelle est un exercice original et empirique qui suppose des ajustements et calages permanents. C’est bien en marchant que l’on apprend à marcher. France Nature Environnement a donc choisi de ne pas procéder à une communication négative sur les négociations en cours.

III. France Nature Environnement contribue à la précision des conditions de travail du Grenelle de l’environnement

Je tiens à vous informer qu’une réunion de travail a été organisée, ce lundi 30 juillet, par le Ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, en présence des représentants des associations. Cette réunion avait pour objet la précision des conditions dans lesquelles se déroule le Grenelle. Je suis donc en mesure de vous apporter les éléments d’information suivants.

a) France Nature Environnement veut s’assurer de la négociation des mesures qui seront issues du Grenelle

Le 27 septembre 2007, les membres des six groupes de travail thématiques arrêteront une trentaine de programmes, chacun étant décliné en propositions d’actions concrètes. A ce titre, vous remarquerez que le cahier de propositions de votre fédération correspond d’ores et déjà à ce format.

France Nature Environnement s’est toujours assurée que le Grenelle soit organisé sous forme de négociations, qui engagent tous les acteurs concernés par la protection de l’environnement et pas uniquement l’Etat. Les propositions qui en seront issues seront donc le fruit d’un accord entre acteurs et non une sélection opérée par l’Etat. France Nature Environnement n’a jamais douté qu’il puisse en aller autrement.

b) France Nature Environnement demande que ses fédérations et associations soient impliquées dans l’organisation de la consultation régionale

Du 1er au 15 octobre 2007, sera organisée une consultation régionale des citoyens de manière, d’une part à recueillir leurs réactions sur les propositions arrêtées par les Groupes de travail, d’autre part, à faire remonter des idées permettant d’assurer la déclinaison territoriale des mesures arrêtées au Grenelle.

5 réunions publiques seront organisées en métropole et 2 outre-mer. Ces réunions seront organisées par les Préfets de région sur la base d’une liste de sujets qui concernent plus particulièrement le territoire qui accueille la réunion. Le site internet officiel du Grenelle rendra compte de ces réunions.

Ces réunions devraient avoir un caractère interrégional et ce, d’autant plus que nombre de collectivités locales entendent participer à cette consultation en organisant elles-mêmes des réunions-débats.

France Nature Environnement demande officiellement :

- à ce que ses fédérations et associations soient étroitement associées par les Préfets de région à la préparation de ces réunions publiques : choix des thèmes, tenue des débats, choix des intervenants etc.. Il en va de la crédibilité du Grenelle dont France Nature Environnement a toujours veillé à ce qu’il ne devienne pas un évènement « parisien ».
- à ce que ces réunions aient un caractère interrégional de manière à impliquer le plus grand nombre possible de nos fédérations et associations membres,
- à ce que les propositions arrêtées en groupe de travail le 27 septembre prennent en compte les territoires et comportent des déclinaisons et illustrations régionales et locales,
- à ce que les citoyens qui participent aux réunions publiques régionales ne soient pas simplement invités à réagir mais bien à indiquer de quelle manière les propositions arrêtées par les groupes de travail pourront produire des effets concrets en région.

IV. France Nature Environnement dénonce certaines opérations de communication et de pseudo consultation qui tirent prétexte du Grenelle

Je me permets d’attirer toute votre attention sur un certain nombre d’opérations de communication en cours qui prennent prétexte du Grenelle de l’environnement pour servir des intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Vous n’ignorez pas que le modèle associatif bénévole que soutient France Nature Environnement n’est pas défendu par tous, loin s’en faut. Nous devons ensemble demeurer extrêmement vigilants pour que la protection de la nature et de l’environnement ne devienne pas la chasse gardée de certains professionnels du développement durable qui confondent urgence écologique et urgence commerciale.

C’est dans ce contexte que je tiens à vous informer que la fédération ne saurait soutenir l’organisation d’une quelconque pseudo consultation des militants ou l’organisation de « contre » ou d’ « anti » Grenelle qui cachent parfois mal des motifs politiques voire commerciaux. De plus, certaines de ces consultations permettent la constitution de fichiers informatisés de données relatives aux associations et à leurs militants, dont le traitement légal demeure inconnu.

Enfin, comment prétendre recueillir les propositions des citoyens à un moment où les groupes de travail du Grenelle auront achevé leurs travaux ? Il n’y a qu’un Grenelle et la multiplication factice d’espaces de concertation pourrait nuire à la réussite des négociations en cours.

Pour notre fédération, la consultation du mouvement ne saurait être un exercice ponctuel de communication. France Nature Environnement fait remonter dans les groupes de travail les propositions et revendications de ses associations. Ses représentants sont tous membres d’associations affiliées et certains des sièges qui nous sont attribués sont directement mis à la dispositions d’associations particulièrement concernées par l’ordre du jour de certaines réunions.

Je vous rappelle que la phase de consultation régionale des associations s’ouvrira en octobre de manière à recueillir vos avis et commentaires sur les propositions qui auront été sélectionnées dans les groupes de travail. Nos associations seront étroitement associées à cette phase de consultation régionale.

V. France Nature Environnement a ouvert un site internet dédié au Grenelle de l’environnement

J’ai le plaisir de vous signaler l’ouverture d’un blog de France Nature Environnement spécialement consacré au Grenelle de l’environnement. Ce blog est accessible depuis le site portail de la fédération http://www.fne.asso.fr, ou, directement, à l’adresse suivante : http://fne-grenelle.blogspot.com

Sur ce blog, vous pourrez prendre connaissance de notre cahier de propositions écrites et retrouver chaque jour des compte rendus filmés et/ou écrits des réunions de travail du Grenelle de l’environnement. Vous avez également la possibilité de laisser vos commentaires en ligne et de nous adresser vos vidéos comportant vos réactions à l’évolution des négociations.

Enfin, permettez moi de remercier les responsables de l’ensemble de nos fédérations régionales et associations membres qui se sont investis dans ce Grenelle dont la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Ligue ROC, présents dans le collège des associations.

Dans l’attente de vous lire, notamment sur notre blog,
Fédéralement,
Sébastien Genest


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant