Les adieux de José Mujica, le « président le plus pauvre au monde »

mardi 31 mars 2015
popularité : 3%

Par Léa Clermont-Dion

On l’appelle le « président le plus pauvre au monde », José « Pepe » Mujica. Ancien membre des Tupamaros, guérilla urbaine, il a marqué l’Uruguay avec sa contribution à la lutte aux inégalités sociales.

L’homme de combat a refusé d’habiter sa luxueuse résidence habituellement réservée aux présidents d’Uruguay. Il a plutôt opté pour demeurer sur sa ferme avec sa femme dans la capitale, Montevideo. 90 % de son salaire mensuel de 9 300 euros est remis aux œuvres caritatives. Et pourtant José Mujica n’a pas besoin de plus. Lui-même avance qu’il n’est pas le président le plus pauvre… Il a simplement toujours vécu ainsi. Mais, la légende anticonformiste dont la popularité n’est plus à prouver tire sa révérence comme chef d’État. La Constitution uruguayenne n’autorise qu’un seul mandat présidentiel. « Le bonheur sur terre (…) ce sont quatre ou cinq choses, les mêmes depuis l’époque de Homère : l’amour, les enfants, une poignée d’amis… », affirmait-il à l’AFP.

Un apport considérable au pays

Depuis 2010, Mujica, avec son gouvernement du Front large, est parvenu à dépénaliser l’avortement, ouvrir l’adoption aux couples homosexuels qui peuvent se marier depuis 2013, en plus d’avoir légalisé la production et la commercialisation du cannabis. L’Uruguay a donné la voix à un homme progressiste. C’est un pays prospère. On observe un taux d’alphabétisme de 98 %. C’est d’ailleurs le plus élevé du continent sud-américain. Rares sont les personnalités politiques de sa trempe. Quand on lui parle d’environnement et de consumérisme, le quasi octogénaire s’exprime avec humilité : « Je n’ai rien découvert, c’est une évidence qui crève les yeux. Mais il y a une impuissance des grands pays, qui vivent en pensant à leurs intérêts nationaux, à qui va gagner les prochaines élections ». Mujica est un homme politique différent. Malgré son âge, l’homme sait se faire aimer des jeunes qui voient en lui un personnage simple, drôle, accessible, anti-matérialiste. Un tel homme se distingue dans cette ère de politiciens de carrière qui semblent, trop souvent, être là pour le gratin plutôt que pour la cause.

Un homme sage

En plus d’être un homme politique intègre qui a donné beaucoup à son peuple, il inspire par sa sagesse. Il accordait une longue entrevue à The Economist. Il raconte avec résilience son passage en prison : « J’ai passé sept années sans pouvoir lire un livre. Je ne savais pas à quel point les réflexions et la pensée développaient qui j’étais. C’est étrange, mais l’homme apprend parfois plus des moments difficiles que des moments de bonheur. Je ne serais pas devenu la personne que je suis avec ma perspective politique si cela n’avait été de ce moment difficile (…) Ces années noires et horribles m’ont donné beaucoup… (Pause) Par exemple, je ne déteste plus. Vous connaissez le luxe de ne pas haïr ? »

Le Président Mujica possède une verve authentique. Il laisse en deuil plusieurs utopistes d’Uruguay et d’ailleurs. Je partage entièrement l’admiration de ma collègue, Monique Crépault, qui présentait dans un billet des citations marquantes de Jose Mujica.

(Crédit photos : Mario Goldman/AFP)

actualites.sympatico.ca


Commentaires

Logo de Dunoyer
La famille de José Mujica annonce son décès aux USA
jeudi 2 mars 2017 à 12h13 - par  Dunoyer

Bonjour,

La famille de José Mujica annonce son décès aux USA mais personne n’en parle dans les médias ni sur internet. Est-ce la réalité ?

Cordialement,

Liliane

Logo de Dunoyer
jeudi 2 mars 2017 à 14h47 - par  Michel Berthelot

Jusqu’à plus ample informé cette fake news relève de l’hoax pur et simple.

Site web : Hoax
Les adieux de José Mujica, le « président le plus pauvre au monde »
mercredi 17 août 2016 à 14h35

Bon exemple pour les Président surtout du tiers monde qui appauvrissement leur peuple.
Quelle leçon d’humilité !!!

Logo de Alphonse Marty
Les adieux de José Mujica, le « président le plus pauvre au monde »
samedi 19 septembre 2015 à 22h54 - par  Alphonse Marty

Je ne connaissais pas ,en fait trouvant tout les politiques corrompus ou à corrompres car si au début ils désirent faire le bien ,ils le font tellement mal que la corruption les rattrape vite hélas ..

Un homme tel que José Mujica devrait être un exemple pour TOUT le dirigeants de la planète ,mais qui en a entendu parlé ...en fait on bride la communication ..

On revient aux temps du moyen age ,ou peu le peuple en sait et mieux les dirigeants et les grosses compagnies pourront se goinfrer sur son dos ..

Il est dommage que la constitution Uruguayenne ne tolère qu’un mandat ...il faudrait que cela soit au travail exécuté ..quant un homme est bien qu’il continue son travail ,son sacerdoce ,s’il le désire ..sinon qu’il s’en aille ..ou mieux ,qu’on le chasse ..avec opprobre beaucoup de présidents dans le monde devraient en prendre de la graine ..ils sont plus au service du fric que de leur peuple ..

Dorénavant quant je citerais les hommes politiques je mettrais à part les ordures et les humains comme José Mujica ...

Merci à lui , il me redonne espoir en l’homme ...

AE.Marty

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois