Un aveuglement scandaleux

dimanche 30 mars 2014
popularité : 1%

Semaine noire pour la République. Le résultat des municipales et les chiffres du chômage confirment ce que nous disons depuis des mois : la politique du gouvernement conduit notre pays dans le mur. Hélas, le Président de la République et ses proches sont incapables de se remettre en cause. Jeudi matin, Michel Sapin reconnaissait que la courbe du chômage « va dans le mauvais sens » mais affirmait aussitôt que le gouvernement doit « maintenir le cap. »


Stupéfiant. Surtout ne jamais réfléchir ! Surtout ne jamais reconnaître ses erreurs. Ne jamais accepter le débat ! Tant pis pour les chômeurs. Tant pis pour les précaires. Tant pis pour tous les salariés dont l’emploi est menacé. La semaine prochaine, François Hollande va dévoiler le contenu du « Pacte de responsabilité ». Un pacte qui est voué à l’échec car toutes les hypothèses qui le sous-tendent (la croissance revient et la France sera bien placée pour en profiter en mettant en œuvre une politique de l’offre) sont fausses.

Dans un contexte de chômage de masse, l’annonce des mesures concrètes pour faire 50 Milliards d’économies va être un tremblement de terre à gauche. Elle va accroître la colère de beaucoup et va remettre les questions économiques et sociales au centre du débat public. Face au désarroi grandissant des citoyens, nous devons agir avec force pour faire connaître les solutions de Nouvelle Donne sur l’emploi, l’environnement, l’Europe et la démocratie. Nouvelle Donne est lancée : décembre et janvier nous ont donné une bonne exposition médiatique. Février et mars nous ont permis de nous organiser dans 70 départements. Il faut maintenant passer à l’offensive. Nous avons 2 mois pour convaincre !

Le projet

Après avoir intégré les amendements de tous les comités locaux, le projet pour les Européennes sera finalisé dans quelques jours. Il sera disponible sur le site et sous la forme d’une petite brochure facile à lire pour le 12 avril.

Les candidats

Les candidats aux européennes seront désignés le 5 et le 6 avril dans chaque grande région par un jury d’adhérents tirés au sort. C’est la première fois en France qu’un parti désigne ses candidats de cette façon. Puisque Nouvelle Donne veut prouver qu’on peut faire de la politique autrement, ça vaut le coup de tenter l’expérience. Merci à toutes celles et ceux qui participent à ce processus démocratique. On en tirera les leçons cet été pour les élections suivantes.

La rencontre nationale du 12 avril

Le 12 avril à l’Assemblée Nationale sont invités deux responsables par Comité local, qui sont ou seront chargés du lien avec le bureau national et l’équipe de campagne. Nous y présenterons la stratégie de campagne, le planning et tous les outils (manifeste, tracts, tee-shirts, autocollants et drapeaux…) pour faire campagne sur nos territoires. Dans la foulée, tous les comités locaux sont invités à organiser une réunion dans la semaine qui suit (entre le 14 et le 19 avril) pour ne pas perdre de temps. Le soir du 12, un meeting est organisé à Strasbourg. Au total plus de vingt autres réunions publiques sont déjà en préparation tandis qu’une équipe inter-régionale dynamique est au travail pour la campagne sur les réseaux sociaux.

Rejoindre un comité local

Vous êtes déjà nombreux à avoir rejoint un comité local. Pour beaucoup d’entre vous, il s’agit d’une première et c’est aussi ce qui fait la force de Nouvelle Donne. À tous les adhérents et sympathisants qui ne l’auraient pas encore fait, n’hésitez pas à rejoindre le comité le plus proche de chez vous. La politique est un sport collectif : pour garder le moral les jours de déprime, pour être efficaces et joyeux dans la façon de dialoguer avec les citoyens, pour être très visibles dans les derniers jours avant le vote (quand tout le monde commencera à parler des européennes), mieux vaut ne pas rester isolé. Nous sommes déjà plus de 6.700 adhérents. Aussi nombreux que ne l’étaient les écologistes il y a 5 ans quand ils ont créé la surprise avec 16 % des votants. Si nous nous organisons bien et si nos messages sont percutants, nous pouvons nous aussi créer la surprise.

Les Européennes sont le 25 mai. Tout va se jouer dans les dernières semaines, les derniers jours. Ne nous inquiétons pas des sondages. Comme le disait Pierre au meeting d’Eric Piolle à Grenoble la semaine dernière, « une semaine avant la chute du Mur de Berlin, les sondeurs pensaient que le Mur était encore là pendant 50 ans. Une semaine avant la fin de l’apartheid, les sondeurs pensaient que l’Afrique du Sud était et resterait un pays raciste. Ce ne sont pas les sondeurs qui font une élection. Ce sont les citoyens. » Une semaine avant le premier tour, les sondeurs mettaient la liste d’Eric Piolle 10 points derrière la liste PS. Les citoyens l’ont mis 4 points devant !

La politique du gouvernement amène notre pays vers l’abîme. À nous de prouver au plus grand nombre qu’il existe une alternative crédible. À nous de provoquer un sursaut.

Casser le chômage, c’est possible.
Préserver l’environnement, c’est possible.
Débloquer l’Europe, c’est possible.
Reprendre la main, c’est urgent !

Au travail les amis !

Isabelle ATTARD et Pierre LARROUTUROU
Pour le Bureau provisoire de Nouvelle Donne


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Indignez-vous !

jeudi 16 juin 2011