Georges Fenech, chantre de la « Tolérance zéro » condamné...

...pour diffamation publique
samedi 9 juin 2012
par  drugeon
popularité : 1%



Georges Fenech vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Paris, le 1er juin 2012, pour diffamation publique, commise dans un rapport annuel de la Miviludes (Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes) dont il est le président (source : Paris Tribune du 7 juin 2012).
C’est dans le rapport de 2009 que les activités d’un mouvement de confession catholique (Société Française pour la défense de la Tradition, Famille et Propriété - TPF) avaient été mises en cause sans fondement.

La 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris a relevé «  le manque de rigueur dans les vérifications ainsi que le manque de prudence dans l’expression d’un organisme étatique qui ne saurait se livrer à des approximations  ». Il est vrai que la Miviludes nous avait déjà habitué à la publication de listes noires sans fondement comme celle qu’elle vient de publier en avril 2012 dans son guide « Santé et dérives sectaires ». On y retrouve, par exemple, des thérapies largement utilisées par les français comme la naturopathie, la sophrologie ou la PLN (Programmation Neuro Linguistique) qui est d’ailleurs dispensée dans les ministères par le CEGOS le leader incontesté de la formation professionnelle.

Donc nous ne sommes pas surpris que les dérives de la Miviludes et de son président aient été reconnues et condamnées par un tribunal. Par ailleurs, nous comprenons maintenant pourquoi Fenech avait déclenché (par l’intermédiaire de quelques députés UMP) des manœuvres sournoises pour faire accorder à la « Miviludes une immunité qui empêchait qu’on puisse les poursuivre en cas de délits pénaux relatifs à leur rapport annuel et à leur mission » ce que le Conseil Constitutionnel avait rejeté dans sa décision du 15 mars dernier.

Décidément le Conseil Constitutionnel ne porte pas chance à « Monsieur Tolérance zéro ». C’était à cause de lui qu’il avait perdu son poste de député en 2008 pour irrégularités dans ses comptes de campagne.


Commentaires

Logo de Ambi
Georges Fenech, chantre de la « Tolérance zéro » condamné...
lundi 11 juin 2012 à 08h40 - par  Ambi

Ici en Tunisie, on connait bien George Fennech : entremetteur des industriels français et des amis de Ben Ali jusqu’à la chute du dictateur,
compagnon juridique de Charles Pasqua dans l’affaire "Angolagate" où le juge n’a pas voulu ou pu prouver son "intention criminelle", son élection comme député du Rhône invalidée la dernière fois ...

Pour ce qui concerne George Fennech et la Miviludes :

le changement, c’est pour quand ?

Logo de Marie
Georges Fenech, chantre de la « Tolérance zéro » condamné...
samedi 9 juin 2012 à 23h02 - par  Marie

Merci pour cet article. Les rapports de la Miviludes ne passe pas le test d’un lecteur un tant soit peu lucide. Il ferait même rigoler si les conséquences de ces écrits de généralités et d’amalgames ne faisaient autant de dégâts criminels à l’encontre de citoyens honnêtes et de bonne volonté. Par ses accusations à l’emporte pièce, non prouvées, mais très graves, la Miviludes constitue une odieuse police de la pensée.

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois