Faire payer les pauvres en loucedé

samedi 3 septembre 2011
popularité : 1%

Par Bernard Gensane


Dans son récent discours sur les mesures de rigueur à venir, François Fillon a lourdement insisté sur la taxe exceptionnelle dont les très riches allaient devoir s’acquitter. Il n’a pas évoqué une combine très discrète qu’il a mise en place pour saigner un peu plus les pauvres et les moins pauvres.

À l’époque où il était aux affaires, Michel Rocard avait inventé la CSG, cette contribution particulièrement injuste visant principalement les salariés. Son bouillonnant cerveau avait jugé que les contribuables ne seraient taxés "que" sur 97% de leurs revenus. Pourquoi 97% ? Mystère ! Le châtelain Fillon, qui avait proclamé haut et fort qu’il n’augmenterait pas la CSG, n’a pas pu s’empêcher, pour se faire pardonner d’avoir effleuré le porte-monnaie des riches, de frapper les pauvres là ou ça fait mal. Il a décidé de ramener l’abattement Rocard de 3 % à 2 %. Bénéfice : 600 millions d’euros, à comparer avec les 200 millions extorqués aux très riches.

Seuls La Tribune, Le Monde et Libération ont évoqué très discrètement ce tour de passe-passe qui permet, parmi quelques autres, de s’en prendre au pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

legrandsoir.info


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois