La crise fait basculer le scrutin irlandais

mercredi 2 mars 2011
popularité : 2%


Le Fine Gael, principal parti d’opposition en Irlande, recueille 36,1% des suffrages exprimés, remportant les élections législatives de vendredi devant le parti au pouvoir, le Fianna Fail (17,5%), selon des résultats partiels publiés dimanche.

Le Labour (gauche) rassemble 19,4% et le parti nationaliste Sinn Féin 9,9%, tandis que les Indépendants confirment leur percée, avec 12,6%, selon des résultats officiels portant sur près de 80% des sièges au Dail, chambre basse du Parlement irlandais. Un sondage sortie des urnes, publiés dès samedi par la radio-télévision publique RTE, avait donné des résultats très similaires. En terme de députés, le Fine Gael recueille 59 sièges, le Labour 30, le Fianna Fail 14, le Sinn Féin 12 et les Indépendants 11. Le Fine Gael a été porté au pouvoir par un scrutin en forme d’exutoire à la crise et par le vif mécontentement suscité par le plan de sauvetage international de l’île, signé fin novembre avec l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI).

Sans attendre les résultats définitifs, qui ne devraient pas être annoncés avant dimanche soir voire lundi, le futur Premier ministre Enda Kenny a exigé dès samedi soir l’ouverture de négociations "la semaine prochaine" en vue d’un allégement du plan et en particulier d’une réduction de son taux d’intérêt qu’il juge "punitif". Le parti d’Enda Kenny devrait cependant échouer à réunir la majorité absolue des 84 sièges (sur un total de 166), le contraignant à s’allier à des Indépendants ou à former une coalition avec le Labour, avec qui il a déjà gouverné à plusieurs reprises.

La Commission européenne a insisté samedi soir sur la nécessité pour le prochain gouvernement irlandais issu des élections de mettre en œuvre les promesses faites pour réduire son déficit budgétaire, sans faire référence à une renégociation du plan de sauvetage. Dublin s’est engagé à mettre en œuvre un programme de rigueur en échange des prêts de 85 milliards d’euros accordés à l’île par l’Union européenne et le Fonds Monétaire International. Le pays est censé ramener en 2015 son déficit public sous la limite autorisée de 3% du PIB.

info.france2.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois