Un rajout nécessaire sur la flotte en bouteille

vendredi 28 mai 2010
popularité : 2%

Par Fabrice Nicolino

Ne finassons pas, je savais ce que je faisais. Je savais que l’aveu de ma consommation d’une eau embouteillée ne passerait pas ici. En tout cas, pas auprès de tous. Et je le comprends, c’est bien la moindre des choses. Je le comprends, mais ne l’accepte réellement. Levons d’abord une minuscule ambiguïté : je ne bois pas de l’eau sous plastique pour le bien de ma petite personne. En ce qui me concerne, les jeux sont faits depuis longtemps, et j’ai ingurgité tant de tonnes de produits frelatés dans ma vie, sans compter ceux qui étaient interdits, que je porte en moi mon sort à venir. Bon. Je ne pleure pas.

Non, ce n’est pas pour mon bien-être, même si l’eau du robinet a un goût immonde quand on la compare à l’une des rares eaux vivantes ayant échappé à l’extermination industrielle. Ce n’est pas pour moi, en tout cas pas directement. Mais alors ? Je n’aurai pas l’outrecuidance de prétendre qu’il s’agit d’un acte politique, susceptible d’entraîner qui que ce soit, de provoquer quelque mouvement que ce soit. Non, il s’agit à mes yeux d’un refus moral et radical de ce que ce monde m’impose et impose à tant d’autres.

Oui, je revendique cet acte comme moral, essentiel et moral. Individuel, mais non individualiste. Il marque le refus de la souillure, le refus du poison, le refus de la profanation. Je crois qu’il importe au plus haut point que nous marquions le territoire de nos rêves de gestes de rupture. Je sais déjà que nombre d’entre vous trouveront cette expression déplacée, et un tantinet ridicule. Pourtant, je suis certain que le misérable consensus, incluant de nombreux écologistes, autour de cette eau légale mais dégueulasse, devra tôt ou tard voler en éclats. Je crois aux signes. Je crois aux symboles. Je crois à l’âme humaine et à la pureté de l’eau.

Et je prétends et continuerai de prétendre qu’il existe une différence de nature entre l’eau et « l’eau ». C’est-à-dire entre la vie et la mort. Au passage, et là-dessus, je crois que nous serons tous d’accord, cette question ne nous oblige-t-elle pas à penser le cœur des choses ?

fabrice-nicolino.com


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars 2018

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant