Quand une député UMP promeut son bouquin aux frais de la princesse...

lundi 29 mars 2010
popularité : 2%

Par Napakatbra


Chantal Brunel, député UMP de Seine-et-Marne, fait la promotion de son dernier livre auprès de ses administrés... en leur envoyant des courriers promotionnels estampillés "Assemblée Nationale". Étonnant, pour une député membre de la Commission spéciale de l’Assemblée Nationale chargée de vérifier et d’apurer les comptes...

Chantal Brunel est député de Seine-et-Marne depuis 2002, conseillère régionale et ancienne porte-parole de l’UMP. Défenseure des droits des femmes et de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, elle sévit aussi à la Commission des affaires économiques et à la Commission spéciale chargée de vérifier et d’apurer les comptes...

Cachet de la Poste faisant froid (dans le dos)

Le 20 mars dernier, la dame a fait parvenir à un certain nombre de ses administrés une missive les invitant le samedi 27 mars à un "café littéraire" en l’honneur de la sortie de son bouquin "Pour en finir avec les violences faites aux femmes" (dans lequel elle se déclare au passage favorable à la réouverture des maisons closes). Au menu de la sauterie, une séance dédicace destinée à promouvoir son ouvrage. Jusque là, tout va bien. Sauf qu’un lecteur avisé remarque que le courrier est imprimé sur une lettre à entête de l’Assemblée Nationale. Et que l’enveloppe est estampillée "Palais Bourbon", donc affranchie aux frais de la princesse. Un vrai conte d’orfraie !

Assemblée Nationale bien généreuse...

Contactée par courriel, Chantal Brunel nous explique que, personnellement, elle ne touche rien de cette vente car les "encaissements vont à l’association Demain Autrement". De plus, nous déclare-t-elle, "l’Assemblée Nationale supporte les envois de documents comme beaucoup d’autres. De même que les Maires ne payent pas personnellement les frais d’envoi des bulletins municipaux pourtant souvent bien moins consensuels que mon livre !" Livre qui a en outre "pour objet de relayer son travail parlementaire puisqu’elle s’est engagée sur les derniers textes de loi dans ces domaines". Tout va bien, donc...

"Demain Autrement", en toute consensualité...

Sauf qu’il est tout de même étonnant que l’Assemblée Nationale finance la promo perso de députés-écrivains. Quant à l’association Demain Autrement, présidée par Michèle Champion, membre de l’UMP et élue du comité de la huitième circonscription de Seine-et-Marne, celle-ci ne cache pas son "soutien de l’action de Chantal Brunel", selon sa déclaration d’objet publiée au Journal Officiel. Nous donnerons toutefois raison à la député sur un point : les bulletins municipaux sont souvent fort peu "consensuels". Mais, s’ils sont publiés sous l’autorité du maire, ils offrent aussi la possibilité aux élus de l’opposition de s’y exprimer. C’est la loi, ce qui fait d’eux des papiers à usage (à peu près) démocratique, d’où le financement public.

Pas un scandale à faire tomber la République, certes, mais un brin gênant tout de même... à l’heure où cette même Assemblée Nationale n’a de cesse de couper dans les budgets socio-éducatifs, entre autres. Sans parler de la délicate question de la provenance des données personnelles des destinataires... qui restera certainement sans réponse.

lesmotsontunsens.com


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015