Coup de Jarnac à Tarnac ?

vendredi 22 janvier 2010
popularité : 1%

Par Napakatbra

Tout fout l’camp ! J’te jure... La procédure visant nos archi-terroristes de l’ultra-gauche anarcho-autonome de la cellule invisible de l’épicerie de la rue du tilleul de Tarnac pourrait être purement et simplement annulée ! Mais que fait la police ?

C’est le Canard, déchainé, qui révèle l’embrouille. Figurez-vous que nos fins limiers de la SDAT (sous-direction anti-terroriste) ont installé deux caméras de surveillance devant l’entrée du domicile parisien de Julien Coupat, terroriste en chef du groupe de Tarnac mis en cause dans l’affaire du sabotage des caténaires de la SNCF. Quoi de plus normal, me direz-vous ? Sauf que c’était le 15 août 2008, trois mois avant l’ouverture de l’instruction. Une vulgaire vidéosurveillance sauvage, totalement illégale, donc. De fait, toutes les informations (22 procès verbeux) récoltées par ce biais risquent d’être annulées. Tout simplement.

Un train peut en cacher un autre

Et le (na)palmipède d’en rajouter une louche : Fin mars 2008, l’un des gérants du "magasin général" n’arrive pas à encaisser une carte bleue. Un technicien de France Telecom est appelé à la rescousse. Dare-dare. Verdict sans appel, confirmé par le siège : des fils ont été détournés pour écouter les conversations des dangereux lascars. Curieux, une mise sur écoute légale et indétectable peut se programmer à distance en quelques minutes. Encore plus curieux, la réaction (presque) immédiate de France Telecom  : le technicien est convoqué, blâmé et mis à pied pour avoir accepté que son client l’accompagne dans le local technique... Bienvenue dans la vie.com.

Allô Tarnac, devine d’où je t’interpelle ?

Depuis, l’opérateur a soigneusement effacé les traces de l’intervention. Le 26 novembre dernier, un avocat de Julien Coupat et consorts a demandé à France Telecom de lui dévoiler l’historique de ses interventions effectuées à l’épicerie de Tarnac. "Les informations que vous sollicitez sont couvertes par le secret professionnel" lui rétorque le plus sérieusement du monde l’opérateur. Les employés de France telecom auraient-ils finalement plus de principes que les barbouzes de la SDAT ?

Pour autant, les magistrats qui suivent le dossier ne semblent pas vraiment inquiets. "Au pire, cela annulera des photos, sûrement pas l’instruction" disent-ils. Ouf ! On a eu chaud. De dangereux terroristes ont failli se faire la belle...

lesmotsontunsens.com


Commentaires

Logo de troy1
Coup de Jarnac à Tarnac ?
samedi 30 janvier 2010 à 21h04 - par  troy1

Celà prouve surtout que ces "terroristes" ont forcément accompli leurs "attentats" sous l’oeil de la police !... Leurs actes sont imaginaires tandis que l’espionnage était bien réel ( et illégal) !... Qu’importe donc une instruction fictive ?... Ces "magistrats" doivent bien s’amuser : ce sont sans doute ces "juges" que le nain voudrait mettre aux trousses des internautes "pirates" de musiques, grâce à la loi "hadopi" !!!... Mais ce sont les ferments de la guerre civile à venir que nos "dirigeants" veulent déclencher pour sauver leur pouvoir menacé !...

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Corrida pouah !

mercredi 14 janvier 2015