ANTI BRUIT : NAISSANCE D’UN RESEAU ASSOCIATIF

jeudi 3 mai 2007
popularité : 1%

Le bruit constitue une nuisance quotidienne souvent mentionnée par les citoyens dans les enquêtes portant sur la qualité de la vie et sur l’environnement. Malgré un arsenal législatif existant depuis une douzaine d’années déjà, les problèmes rencontrés par des riverains des circuits de sports motorisés se sont multipliés et ont donné naissance à des associations .Ces dernières ont participé aux premières assises du bruit qui viennent de se dérouler à SAGY, en Bresse Bourguignonne et ont décidé de se coordonner au sein du Réseau Anti Bruit...

A une dizaine de kilomètres de LOUHANS (Saône et Loire), depuis 2003, des habitants sont regroupés au sein de l’association Vigilance Nature Environnement Bresse Revermont. Ils dénoncent les nuisances d’un circuit automobile qui est ouvert depuis plus d’une année déjà. Outre les nuisances liés au bruit, les membres de cette association dénoncent aussi la dévalorisation des patrimoines naturel et immobilier.

DES CONSTATS CONVERGENTS :

Samedi 28 et Dimanche 29 Avril, les habitants de SAGY n’étaient plus seuls dans le combat qui ressemble à celui du "pot de terre contre le pot de fer". D’autres représentants d’associations venus des villages de CHAMBIER dans l’ISERE, du CASTELLET dans le VAR ont exprimé des problèmes identiques à ceux que connaissent les bressans du sud Revermont. Dans les deux départements précités tout comme en Saône et Loire, les mêmes refrains reviennent :" mépris génèral -expertises frelatrées sans oublier les enquêtes d’utilité publiques "bidons" pour justifier ou plus souvent pour imposer des circuits automobiles comme à SAGY, CHAMBIER et leur extension comme au CASTELLET ( ex-circuit Paul Ricard). Dans ce secteur du VAR, c’est un complexe de loisirs et économique avec des hôtels de luxes qui ont été aménagés au détriment de l’environnement mais aussi donnant la primauté systématique au pouvoir de l’argent et au soi-disant enjeu économique. Trop souvent les maires sont mis devant le fait accompli, sans contre argument, ce que ne devaient pas démentir les deux élus présents à ces premières assises, le conseiller général du secteur et le premier magistrat de SAGY.

UNE DECLARATION COMMUNE :

En Saône et Loire, la principale Confédération des Associations pour la Protection de La Nature et de l’environnement (CAPEN 71) est aux côtés des habitants de SAGY depuis plusieurs mois déjà. Co-organisatrice de ces premières rencontres, la CAPEN entend interpeller les associations nationales sur cette thématique qu’est le bruit. Les associations ont publié une déclaration qui a été rendue publique dimanche. Outre l’annonce d’un réseau anti bruit (RAB) qui coordonnera les initiatives des associations, ce réseau interpellera également les pouvoirs publics et les élus. Une rencontre nationale est déjà envisagée dans plusieurs mois afin de faire le point sur les différentes luttes engagées et qui trouveront une suite juridique. Mais, là encore, sur ce dernier sujet, le combat paraît assez long et les associatifs relèvent "qu’ils agissent bénévolement au seul profit de l’interêt génèral" !

UN DISPOSITIF LEGISLATIF MIS A LOURDE EPREUVE

Dans le domaine du bruit, ce n’est que depuis 1992 qu’un arsenal juridique se met en place. La loi du 31 Décembre de la même année est régulièrement complétée par de multiples décrets tentant de s’adapter à la multiplicité et à la complexité des situations. L’actuel Plan Régional Santé-Environnement de BOURGOGNE qui a été approuvé en 2OO4 et qui s’achèvera en 2OO8, prévoit à titre d’exemple deux objectifs dans le domaine du bruit :

- La coordination de la lutte contre les nuisances sonores
- La protection des adolescents des risques à la musique amplifiée

Néanmoins, ces directives semblent souvent oubliées au même titre que les lois et règlement en vigueur. La naissance du Réseau associatif démontre qu’il existe une volonté associative partagée de faire du bruit pour en limiter les conséquences...

Daniel DERIOT

Les participants aux premières assises et signataires de la déclaration commune :
Collectif du 19 Mai ( Département du Var) - Association des Victimes du trouble du Voisinage (ADV6TV Départements du Jura, de Saône et Loire), Association Vivre et s’Entendre à CHAMPIER ( AVEC - Département de l’Isère), ACTIF en Bresse (Jura et Saône et Loire), Association de Défense de l’environnement de CHOISEY-FOUCHERANS (Jura), Vigilance Nature Environnement Bresse Revermont (V.N.E.B.R) et CAPEN 71
.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Monsanto dégage !

samedi 24 mars

Protégez les loups

samedi 22 juillet 2017

Protégez les loups
en vous promenant