Abracadabrantesque, ithyphallique et pioupiesque !… (*)

Dans la société actuelle le dénigrement est devenu la forme la plus brillante de l’arrivisme ! (**)
lundi 27 août 2007
par  Michel Berthelot
popularité : 2%

Le Franc-maçon est en principe un homme libre !... Oh, pas un homme parfait, bien sûr !... Mais qui en connaît ?... Et qui peut y prétendre ?!... La Franc-maçonnerie n’est pas une secte mais une multitude d’Obédiences et de Loges associatives à caractère philosophique et à but philanthropique… Elle n’est pas "secrète" comme la rumeur le colporte volontiers injustement mais "discrète", parce que trop souvent pourchassée et persécutée tout au long de l’Histoire…

À titre d’exemple je ne donnerai que celui de la guerre de 39-45 au cours de laquelle les francs-maçons était répertoriés, arrêtés et déportés au même titre que les juifs, les communistes, les tziganes et les homosexuels… Et récemment encore "N’a qu’un œil qui ne louche qu’à dextre" aimait les désigner ainsi dans ses diatribes "les tenants du complot judéo-maçonnique"… D’où cette discrétion presque atavique de prudence et de précaution…

Comment peut-on ici prêter foi aux assertions de cet Abbé Machin quand on sait que l’Église catholique, apostolique et romaine a toujours été l’ennemie jurée de la Franc-maçonnerie et ses membres excommuniés d’office par l’Église dès leur initiation ! A fortiori quand on connait la haine quasi viscérale du pape Léon XIII à l’égard des francs-maçons qu’il identifiait aux anciens Manichéens !... Et c’est lui qui a signé la plus sévère condamnation que Rome ait jamais prononcée contre la Franc-maçonnerie, allant jusqu’à exhorter les évêques d’engager une lutte ouverte contre l’Ordre maçonnique !...

L’Abbé en question n’est d’ailleurs pas le seul sycophante à disséminer sournoisement ce torchon… De nombreux membres du clergé fondamentaliste de l’Église Romaine dont certains "Missionnaires du Sacré-Cœur", au même titre que certaines officines anti-maçonniques continuent encore avec fourberie à faire circuler sous la soutane traditionaliste ce papier si peu hygiénique tout juste bon à être parcouru matinalement d’un derrière distrait… Cette menterie perfide est d’ailleurs connue sous le vocable "mensonge le plus éhonté qui soit" !...

La personne directement concernée et désignée par cela est en réalité un italien d’origine piémontaise apparenté à Émile Zola et du nom de Solutore Avventure Zola, ex-Grand Maître et Hiérophante (c’est-à-dire chef mondial du Rite) d’un Ordre maçonnique dit "Rite de Memphis" et connu sous le titre distinctif de "Grand Orient d’Égypte" qui s’est converti en 1896, suite à la guérison miraculeuse d’une maladie toute aussi douteuse qu’il aurait contractée quelques temps auparavant…

Mais bon, imaginons contre toute vraisemblance que cela soit vrai malgré tout… Afin de poursuivre quelques instants ce délire anti-maçonnique hallucinant si bien relayé et très adroitement entretenu…

Cette pseudo confession serait donc l’abjuration d’une brebis égarée rentrant au bercail à qui on fait dire tout et affirmer n’importe quoi en échange du pardon pour un retour au sein du giron catholique… Mais bien plus certainement, je pense que notre triste sire ensoutané n’a pas vraiment compris qui manipulait qui… Émile Zola avait besoin de beaucoup de matière théologique et d’un accès à l’entité cléricale pour rédiger sa vision messianique de l’avenir humain dans "les quatre évangiles" écrits et publiés entre 1899 et 1903 (en quatre volumes, le 3ème posthume et le 4ème inachevé)…

Et curieusement pour des gens manquant "d’amour, de miséricorde et de justice" toute la Franc-maçonnerie à participé officiellement à la translation des cendres d’Émile Zola au Panthéon le 4 juin 1908 !... Et puis tiens, cerise sur le gâteau, François Zola, le père d’Émile était lui-même franc-maçon initié en 1810 dans une loge du Chapitre de Marseille… C’est dire à quel point ce n’est pas par hasard mais en toute connaissance de cause qu’Émile Zola est devenu franc-maçon !... Lui qui accordait une importance primordiale aux déterminations héréditaires des passions humaines !...

Ce factum est d’ailleurs tellement à charge qu’on se demande comment Zola aurait pu passer trente années de sa vie, devenir Grand Maître de son Ordre et Haut Dignitaire d’une telle saloperie sans s’en apercevoir avant ou sans être lui-même une immonde crapule également !... "Hypocrisie, tromperie, mauvaise foi, sectarisme, mensonge permanent, idéal doctrinaire"… comment un esprit éclairé, responsable, généreux et épris de justice comme Zola a-t-il pu errer en aveugle durant trente ans dans le marécage fangeux et nauséabond décrit ici ?!...

Un autre mensonge évident pour ne pas dire criant "après avoir répandu cette doctrine et en avoir amené d’autres à la répandre"… La Franc-maçonnerie n’a jamais fait de prosélytisme, de publicité, ni recruté de missionnaires ou d’agents propagandistes !... Bien au contraire et chacun sait, ou plutôt devrait savoir, qu’il est malaisé d’y entrer et particulièrement en France…

Il ne suffit pas d’être candidat pour être accepté !... Les Loges procèdent à des enquêtes approfondies et soumettent généralement le postulant à des épreuves plus ou moins difficiles… C’est en tout état de cause pour ces raisons que le nombre de Francs-maçons ne dépasse guère en France la centaine de mille, toutes obédiences confondues…

Enfin le coup de grâce, comment peut-on lire prétendument de la main de Zola la chose suivante "Éclairé là-dessus (c’est-à-dire sur toutes ces turpitudes maçonniques !) par Dieu" sans éclater de rire tant cela relève du canular grotesque… Pour ma part je défie la "source" ecclésiastique, ou ses ayants droit au cas où elle soit tarie, d’apporter la moindre preuve de ces affirmations abjectes qui ne sont que médisances de corvidés enroupanés et d’occultistes en mal de clabauderies…

Et finalement je reste sur ma faim quant à savoir "qui utilise l’outil et quel but il poursuit" ainsi que me le proclamait l’alléchant sous-titre… Décidément cet article ne tient pas dans son développement ce qu’il promet dans son introduction… Conclusion ?!... Dans le domaine du renseignement fiable la source Pellouchoud est loin d’arriver à la cheville et encore moins à la glotte de Gorge Profonde !... Et puis vous ne m’ôterez pas de l’idée que l’Abbé Pellouchoud quand il écrit ou parle de maçonnerie, il n’y met jamais de cédille…

Michel Berthelot le 27 août 2007

(*) En réponse à l’article "La Franc-maçonnerie vue par Zola"
(**) Jean Cocteau


Commentaires

Logo de Bernard FRAU
Abracadabrantesque, ithyphallique et pioupiesque !… (*)
vendredi 3 octobre 2008 à 03h27 - par  Bernard FRAU

Merci pour cette mise au point qui, à priori, me rassure sur la ligne éditoriale de ce blog.....Cela dit je m’interroge tout de même sur la nécessité de laisser sur un blog un internaute voir un administrateur balancer ce texte qui visiblement n’était pas d’Emile ZOLA, le style d’ailleurs le prouvait amplement pour qui a lu ZOLA. Mais pourquoi prendre le risque de déclencher une polémique avec en arrière fond l’Ordre des FRANCS-MAÇONS et ses sois disant turpitudes. Il y a toujours le moyen de jeter la suspicion et le doute, il suffit en matière de désinformation de lancer des faux débats et ensuite.... « on les tuera tous et dieu reconnaîtra les siens ».
C’est pourquoi monsieur Berthelot tout en me félicitant de votre billet d’humeur je souhaite que "Le Parlement Européen interdise les blogs anonymes" et qu’une charte réglementaire fixe les limites aux contenus des blogs et interdise l’anonymat des auteurs intervenants tant sur les contenus que sur les commentaires. A juste titre vous indiquez que "dans la société actuelle le dénigrement est devenu la forme la plus brillante de l’arrivisme" il faut alors, si vous êtes convaincu de cela aller plus loin que les discours et militer pour que soit gravé dans le marbre, c’est à dire dans la loi, les moyens de combattre, oui combattre, tout ce qui permet aux agents de la désinformation et de la manipulation de faire leur sale besogne.
Pour ce qui me concerne en qualité d’administrateur je n’aurais jamais laissé passer cet article au titre déjà inacceptable et orienté "La Franc-maçonnerie vue par Zola",
qui plus est sous la signature d’un « Stéganos » et le sous titre « Le témoignage d’Emile Zola.
Je reste très dubitatif et ne veux pas croire que tout cela soit complètement innocent.

Logo de Bernard FRAU
vendredi 3 octobre 2008 à 15h19 - par  Michel Berthelot

Décidément, vous en tenez pour la censure et la pensée unique qui nous ont conduits-là où nous en sommes aujourd’hui…

Je ne combats personne, pas plus que je ne fais la guerre à mes contemporains, ni ne cherche à leur imposer un quelconque prêt à penser ainsi que vous semblez le préconiser de manière aussi insistante et répétitive en ce qui vous concerne.

Vous semblez appartenir à ces francs-maçons que se contredisent sans vergogne d’une phrase à une autre… Prônant la tolérance en cours de tenue mais qui en final s’esclaffent en chœur comme des fachos intolérants et rancuniers : " À bas la calotte ! "… Ce qui d’évidence va à l’encontre de la philosophie maçonnique initiale et est un signe de sectarisme certain…

Pour ma part je n’ai pas que des compliments d’ailleurs à broder à l’endroit des frères trois points qui sont loin d’être la panacée philosophique escomptée à la lettre.

Vous pourrez d’ailleurs le constater aisément dans cet autre écrit que j’ai commis il y a deux ans à ce propos et dont je ne renie pas une virgule aujourd’hui encore : Frère lai ou frère laid ?!....

Une fois de plus je suis au regret de constater que vous êtes surtout favorable à la qualité de votre liberté d’expression mais prêt à en priver ceux qui ne sont pas de votre avis ou qui vous paraissent "dangereux", on se demande bien d’après quel généreux et démocratique critère !

C’est pourquoi que vous y consentiez ou non, nous continuerons ici de permettre à diverses opinions et sensibilités de s’exprimer librement, quitte à faire état ensuite de notre désaccord (Ainsi que je l’exerce ici avec vous).

Exhaustivement je fais le constat qu’à l’image des précédentes fois vous vous êtes pris d’engouement pour votre dialectique en vous admirant pérorer sans véritablement lire et chercher à comprendre ce que d’autres expriment dans une différence pourtant perceptible… J’ai connu, hélas, bien des frères maçons sectaires voire même d’extrême droite pour certains. Ce qui est un comble conceptuel majeur qui n’a finalement pas l’air de troubler grand monde en loge !

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Le loup est irréfutable

jeudi 31 décembre 2015